Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 25-11-07 13:36:22

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

"Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour à tous,

J'ai mis un certain temps à transcrire mes "premières impressions", parce que ces dernières étaient tellement brutes que j'avais envie d'attendre qu'elles ne se décantent.
Mais depuis maintenant plusieurs semaines que l'ouvrage est en ma possession, rien ne se décante du tout et je me décide à me lancer......il faut bien un début à tout; fusse t'il médiocre.

Avant toute chose, je dirais qu'il ne s'agit pas d'un livre, mais bien d'un pèlerinage, et qu'en tant que tel, il ne se lit pas mais se vit.
Voilà qui va renseigner ceux d'entre vous qui n'ont pas eu la chance de pouvoir se le procurer! Je leur demande de me pardonner le peu de clarté de mes propos, mais j'éprouve en fait trop de fascination pour pouvoir en parler de façon objective.

Certains vont penser aussi que je dois avoir un désir d'enfant non comblé (voir la discussion XVIII LA LUNE), mais je dirais aussi que je vois là dedans le résultat d'une longue gestation; le livre a véritablement été accouché.

Je compte maintenant sur les autres passionnés pour poursuivre cette discussion; il s'agit d'un travail difficile de commenter une oeuvre construite par l'un de nos administrateurs.....

Hors ligne

 

#2 25-11-07 18:54:21

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour Emmanuelle,

Je n'ai pas fini de le lire et je pensais déjà ouvrir cette même discussion.

Pour l'instant, je n'ai pas encore trouvé le pourquoi du titre "Les" Bateleurs.
Pourquoi ce pluriel ?

Ce que je peux dire, c'est que ce livre est une synthèse de tout ce que nous a déjà offert Jean-Claude et qu'il est par là même un trésor à la fois de simplicité et de générosité pour le lecteur.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#3 25-11-07 18:59:28

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonsoir Nicoleo,

Peut être parce que nous sommes tous à la base des bateleurs appelés à devenir "LE MONDE".
C'est en tout cas ce que j'ai pensé.

Hors ligne

 

#4 25-11-07 19:04:28

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Ben c'est bien sûr smile
Merci Emmanuelle !
C'est drôle, je lis ce livre comme s'il ne s'adressait pas à moi smile
comme si j'étais à côté smile

Tu m'as remise dans le droit chemin, merci encore. J'étais à côté de mes pompes ! (LE MAT ?)


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#5 26-11-07 16:25:06

Faustine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-07-07
Messages: 66
Site web

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour les filles,

En fait, il existe déjà une discussion ouverte sur ce thème... Juste un peu plus bas dans la liste. Elle a été lancée par Olivier.

Hors ligne

 

#6 28-11-07 17:40:40

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Merci Emmanuelle d'écrire que ce livre n'est pas un livre, mais un pélerinage, et qu'il se vit...

L'as tu terminé, le livre? le pélerinage ?

A la lecture de certains arcanes, il peut se produire des connexions qui font quitter la lecture pour aller "lire ou relire" des passages de notre vie.
C'est aussi le but du livre.

Hors ligne

 

#7 28-11-07 18:49:00

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Le "livre", oui, je l'ai terminé; c'est à dire que j'ai lu la succession de mots wink.

Quant au "pélerinage", je suis rentrée dedans; et sans doute pas prête d'en sortir.
Ce qui est sur, c'est que j'ai dû lire certains passages déjà plus de dix fois, et que chaque lecture est différente.

Rien à voir avec un roman; l'écho que produit en moi la lecture de certains arcanes interdit toute lecture "tranquille" et linéaire.

Hors ligne

 

#8 29-11-07 10:20:00

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Je souhaite que l'auteur  du livre lise ton post et que nous puissions prochainement lire le sien...

Les arcanes, support et guide d'un pélerinage, mis en mots,  pour délivrer des messages simples et accessibles.

Le mot écho est pertinent car il traduit vraiment ce qui peut se passer à chaque étape du pélerinage.

Les bateleurs sont en marche, bonne route...

Hors ligne

 

#9 04-12-07 18:57:21

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Emmanuelle a écrit:

l'écho que produit en moi la lecture de certains arcanes interdit toute lecture "tranquille" et linéaire.

Oui, je suis comme toi, passionnée par ce livre.
Cependant, je disais dans des messages précédents que je me demandais le pourquoi du pluriel des Bateleurs. Je me le demande encore, bien que j'ai retrouvé mes bottes, et ne sois plus à côté smile

Dans le Pélerinage de l'Ame, Jean-Claude nous évoquait déjà ce pélerinage du Bateleur. Il le fait à nouveau, mais en allant plus au fond de l'intemporel et de l'inconscient de ce Bateleur. Bien sûr, il nous représente tous, encore que.... smile Jean-Claude fait souvent référence au "jouvenceau" que je n'ai jamais été et ne serai jamais dans cette incarnation.
C'est peut-être la raison pour laquelle, même passionnée, ce Bateleur ne s'est pas encore identifié à moi, ou le contraire.

Peut-être mon éternelle réticence à (re)-trouver une nouvelle "Bible" ?


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#10 28-12-07 08:37:54

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour Nicoleo,

La première fois que j'ai lu ton post, une question m'est passée par la tête: quelle est ta première Bible? (puisque tu parles de ta réticence à en retrouver une).

Je ne t'ai alors pas posé cette question, craignant à la fois le hors sujet et de me montrer indiscrète.

Mais aujourd'hui la curiosité est la plus forte: dis moi, chère Nicoleo, quelle est ta première "Bible"?

Hors ligne

 

#11 28-12-07 20:31:23

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour Emmanuelle,

Tu n'es pas du tout indiscrète ! wink
Ma première Bible a bien été le livre sacré. Encore qu'étant d'origine "protestante" (protester me convient bien) j'ai appris à la lire comme je le désirais, sans avoir de mode d'emploi ni de rails à suivre sous peine d'hérésie.
D'autre bibles ont suivi. Des bibles que j'appelais mes "livres de chevet"...
Ils ont été assez nombreux, et différents, en fonction de mon évolution personnelle et ésotérique.

Le pélerinage des Bateleurs fait partie des livres que j'apprécie énormément mais je garde ma totale liberté par rapport à tout ce que j'y lis. Parfois je m'y reconnais, parfois je ne suis pas ce bateleur....


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#12 18-10-10 11:57:12

L'âne
Membre Papesse
Date d'inscription: 17-10-10
Messages: 6

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour à tous. Voici ma première participation à votre forum. Je suis en train de potasser le livre de JC Flornoy "Le Pèlerinage des Bateleurs". Je relance donc cet échange, abandonné, semble-t-il, depuis bientôt 3 ans.

L'échange a d'ailleurs cela de notable qu'il annonce sans cesse un échange sur ce livre, échange qui n'a jamais lieu, hormis une petite discussion sur le bateleur, toute première carte d'une série de 22.

Je patauge actuellement entre les arcanes 10 11 12 et 13 car je tente de bien saisir le mouvement et les distinctions entre ces 4 étapes.

Si je comprends bien (pas sûr) :

le 10 est une première expérience, un premier tour de roue d'un phénomène qui va finalement se généraliser et devenir le moteur d'une renaissance au 12 ?

Les trois créatures sur la roue sont en perpétuel déséqulibre et sont présentées par JC Flornoy comme étant la perception (l'âne), le moi (avec sa petite couronne en haut), le comportement (une sorte de singe). Et la roue tourne et chacun change de place, le moi est détrôné par un autre, et ainsi de suite.

J'y ai vu une illustration de l'impermanence. Cette image est à rapprocher de la vision des yoga sutras :
- organes de perception (5 sens),
- organes d'action (bras, jambes, voix)
- et MANAS, le moi, le mental, qui coordonne tout.

L'identification à ce bas niveau d'existence engendre la souffrance. L'homme doit donc d'élever et se réunifier (YOGA) pour laisser s'exprimer son âme : ATMAN et à travers elle, l'esprit universel : PURUSHA

J'ai bon là ????

Hors ligne

 

#13 24-10-10 23:49:42

L'âne
Membre Papesse
Date d'inscription: 17-10-10
Messages: 6

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

J'aurai d'autres questions à vous soumettre concernant le début du livre traitant des origines et de l'histoire du tarot. Ce sont là des éléments totalement nouveaux pour moi.

Nous apprenons dès le début du livre qu'au Moyen Age, les églises et les cathédrales sont totalement conçues pour amener la transe et la transmutation du peuple. Ces monuments sont faits pour véhiculer et amplifier la "wouivre".

Un peu plus loin, on nous explique succintement une transe qui dure toute une journée dans la cathédrale de Chartre. J'ignorais totalement ces choses et je voulais savoir s'il y en avait parmi vous pour connaître des ouvrages de référence sur ces sujets, sur les rituels catholiques de cette époque.

Idem pour la grève des cathédrales et les compagnons bâtisseurs fuyant l'inquisition et faisant profiter la culture méditerranéenne de leur art et participant ensuite au Quatro Cento Italien ! Connaissez-vous des ouvrages de référence sur ces sujets ? Sont-ce des réalités historiques reconnues dans les manuels d'histoire ?

Hors ligne

 

#14 25-10-10 23:32:07

L'âne
Membre Papesse
Date d'inscription: 17-10-10
Messages: 6

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

J'ai fini de lire ce livre et j'obéirai jusqu'au bout à la logique de cette file de discussion qui prétendait commenter ce livre :

Le Pèlerinage des Bateleurs
de Mr Jean-Claude Flornoy.

En positif,
je dirai que ce livre apporte une quantité non négligeable d'éléments relativement inédits sur le Tarot de Marseille et son histoire. Il parviens à nous surprendre dans sa lecture nouvelle de certains arcanes et provoque réellement des remises en questions, des interrogations. Il prends parfois le contre-pieds de ce qui peut se dire habituellement sur certaines cartes, tout en étant relativement convaincant dans l'ensemble. Et rien que pour tout cela il mérite d'être lu.

En négatif,
au fur et à mesure que nous progressons dans le tarot, la lecture qui est faite des arcanes est de plus en plus orientée vers l'évolution psycho-énergétique de l'individu et les expériences concrètes à chaque étape de l'évolution spirituelle. Pour certaines cartes, le LIEN entre l'expérience humaine prétendument perçue et les symboles figurant effectivement sur les cartes, est plutôt ténu, et on peut avoir l'impression de perdre de vue le tarot lui-même, ou même de vouloir forcer le rapport entre des choses qui n'en ont peut-être pas.

Cette lecture nous présente une évolution LINEAIRE et donc figée de l'individu, comme une suite de passages obligés et pré-définis. Cela est peut-être la vérité.... Mais personnellement je n'y adhère pas.

Le tarot, chez tous les écrivains, chercheurs et passionnés, se veut, se prétend universel. Et ici, l'auteur et son livre n'échappent pas à cette ambition puisqu'il s'agit bien de tracer la trame de l'évolution spirituelle ici bas. Mais l'universalité est une chose très concrète, comme les théorèmes de l'UNIversité que n'importe quel homme sur la planète, où qu'il se trouve et quoi qu'il pense, pourra vérifier. Alors cette trame évolutive est-elle corroborée par d'autres individus avertis qui pourraient dire, oui c'est bien comme cela que je l'ai vécu, ou c'est bien comme cela dans notre tradition aussi que nous voyons les choses ? Je ne sais pas...

Ici les exemples et les expériences tournent exclusivement autour de l'auteur et de sa vie. On peut avoir l'impression que sa lecture du tarot vient finalement valider son parcours de vie, et non le contraire !

Etape après étape, on comprend que l'extrémité de cette évolution est la Maîtrise, avec un grand M, et que l'auteur y est parvenu et qu'il nous parle depuis cette extrémité ! De surcroît, il valorise souvent une image plutôt anarchiste et mal embouchée du "maître" tout en s'identifiant progressivement à ce maître, au risque de sacrifier en douceur la modestie et l'humilité.

Enfin, on peut déplorer le manque de clartés des sources. Nombre d'affirmations et d'informations mériteraient davantage d'argumentation et d'étayage bibliographique.

Serviteur.

Hors ligne

 

#15 26-10-10 13:46:49

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

On sait quand on a fini de lire un livre, et chacun est libre de s'exprimer avec les termes de son choix :

"une évolution LINEAIRE et donc figée de l'individu", " l'extrémité de cette évolution"

L'ÂNE a écrit:

On peut avoir l'impression

On peut l'avoir ou ne pas La Voir

Hors ligne

 

#16 27-10-10 00:02:04

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 473
Site web

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

L'âne a écrit:

J'ai fini de lire ce livre et j'obéirai jusqu'au bout à la logique de cette file de discussion qui prétendait commenter ce livre :

Le Pèlerinage des Bateleurs
de Mr Jean-Claude Flornoy.

En positif,
je dirai que ce livre apporte une quantité non négligeable d'éléments relativement inédits sur le Tarot de Marseille et son histoire. Il parviens à nous surprendre dans sa lecture nouvelle de certains arcanes et provoque réellement des remises en questions, des interrogations. Il prends parfois le contre-pieds de ce qui peut se dire habituellement sur certaines cartes, tout en étant relativement convaincant dans l'ensemble. Et rien que pour tout cela il mérite d'être lu.

En négatif,
au fur et à mesure que nous progressons dans le tarot, la lecture qui est faite des arcanes est de plus en plus orientée vers l'évolution psycho-énergétique de l'individu et les expériences concrètes à chaque étape de l'évolution spirituelle. Pour certaines cartes, le LIEN entre l'expérience humaine prétendument perçue et les symboles figurant effectivement sur les cartes, est plutôt ténu, et on peut avoir l'impression de perdre de vue le tarot lui-même, ou même de vouloir forcer le rapport entre des choses qui n'en ont peut-être pas.

Cette lecture nous présente une évolution LINEAIRE et donc figée de l'individu, comme une suite de passages obligés et pré-définis. Cela est peut-être la vérité.... Mais personnellement je n'y adhère pas.

Le tarot, chez tous les écrivains, chercheurs et passionnés, se veut, se prétend universel. Et ici, l'auteur et son livre n'échappent pas à cette ambition puisqu'il s'agit bien de tracer la trame de l'évolution spirituelle ici bas. Mais l'universalité est une chose très concrète, comme les théorèmes de l'UNIversité que n'importe quel homme sur la planète, où qu'il se trouve et quoi qu'il pense, pourra vérifier. Alors cette trame évolutive est-elle corroborée par d'autres individus avertis qui pourraient dire, oui c'est bien comme cela que je l'ai vécu, ou c'est bien comme cela dans notre tradition aussi que nous voyons les choses ? Je ne sais pas...

Ici les exemples et les expériences tournent exclusivement autour de l'auteur et de sa vie. On peut avoir l'impression que sa lecture du tarot vient finalement valider son parcours de vie, et non le contraire !

Etape après étape, on comprend que l'extrémité de cette évolution est la Maîtrise, avec un grand M, et que l'auteur y est parvenu et qu'il nous parle depuis cette extrémité ! De surcroît, il valorise souvent une image plutôt anarchiste et mal embouchée du "maître" tout en s'identifiant progressivement à ce maître, au risque de sacrifier en douceur la modestie et l'humilité.

Enfin, on peut déplorer le manque de clartés des sources. Nombre d'affirmations et d'informations mériteraient davantage d'argumentation et d'étayage bibliographique.

Serviteur.

Hum... Cet âne n'est assurément pas un âne bâté

C'est une analyse de texte qui me plait bien.

Hi han !!

YLM


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#17 27-10-10 13:47:15

Stef
Membre Chariot
Lieu: Toulon / Brighton
Date d'inscription: 14-11-09
Messages: 71

Re: "Le pèlerinage des bateleurs"

Bonjour a tous !
j'ai lu le Pelerinage il y a un an de cela, et c'est le dernier ouvrage que j'ai lu sur le sujet, tellement la quantitee d'infos a traiter / assimiler m'a paru importante / interessante.
Ce livre a aporte a mon regard une nouvelle dynamique dans mon interpretation du tarot, ou plus simplement de mon quotidien.
Sur ce point, le sujet est tellement vaste que quelques lignes ne suffiraient pas pour developer. J'y reviendrai une autre fois !
En revanche, comme L'Ane, il me reste une sensation "d'insatisfaction" - quoique le terme ne soit pas adapte, mais ceux qui l'ont lu comprendront - concernant l'aspect trop personnel de l'interpretation de certains arcanes. Idem pour le manque de references historiques qui me laisse un peu sur ma faim. Envie d'en savoir plus !
D'ou le temps ecoule entre la lecture de cet ouvrage et ce jour. Des recherches, de l'ecriture, de la reflexion.
En tout etat de cause, merci, JC, pour tout ceci...


"Rester dans l'ignorance, c'est pêcher contre Le Plan Divin" Rudolph STEINER
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"On croit toujours que l'herbe est plus verte ailleurs, jusqu'à ce qu'on s'aperçoive qu'il s'agit de gazon synthétique" SNOOPY

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création