Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 25-07-07 13:45:11

Laurent EDOUARD
Propriétaire du forum
Lieu: Reims
Date d'inscription: 05-07-07
Messages: 274
Site web

Le Tarot de JERGER (porte de LA MAISON DIEU)

Bonjour,

merci pour cette excellente contribution graphique.
Ci-dessous texte du catalogue de la BN - 1984 :

Le Tarot de Jean Jerger,
Besançon, France, premières années du XIXè S.
78 cartes (complet), enseignes italiennes
gravure sur bois coloriée au pochoir
papier en plusieurs couches
121 X 60 mm
dos : marbré rose

marques :
TAROTS FINS FAITes : PAR J. JERGER :
FABRIQUANT CARTs : A BESANCON (2 de Coupes)
FRANCE J. JERGER (figures et atouts)
monogramme I.J. (montant du trône du roi de Deniers)
nomenclatures IPCS : IT-1.4

Il faut attendre le début du XIXè siècle
pour trouver d'authentiques tarots faits à
Besançon, désormais seul centre producteur
de ce type de jeux. Il semblerait même
qu'un seul fabricant ait assuré cette production :
J. Jerger (ou Joerger), qui venait
peut-être d'Alsace, signe en effet un tarot
en tous points conformes au modèle établi
avant lui, à l'exception toutefois de l'Hermite,
qui devient ici Le Capucin et des mentions FRANCE.
J. JERGER apposées en marge des figures et des atouts.

En fait, cette fabrication quasi-exclusive (on ne
connait pas d'autres cartes de Jerger) devint une
véritable "spécialité régionale", dont la "recette"
(i.e. le moule en bois et outils) se transmit de
génération en génération, garantissant ainsi l'appellation
"Tarot de Jerger" dont les successeurs font état.

Renault semble avoir été le premier d'entre eux.
On retrouve les initiales I.J. (pour J. Jerger) qui
signent le bois auquel il n'a rien changé si ce n'est
son nom. A Renault devait succéder Kirchner
(un autre alsacien ?), puis Blanche qui dut être le
dernier de la lignée, à la fin du XIXè siècle ; le
moule était alors très "fatigué"... En fait, le
Tarot de Jerger n'eut qu'un concurrent sur place :
celui que l'imagerie Pellerin d'Epinal fit paraître vers
1860 (voir N° suivant).

Paris, B.N., Estampes, Kh 34 + .
Bibl. : BN, N° 361.


****************************************************
Lecture psychologique des tarots de Marseille -
- 4 étoiles dans le Guide de la Voyance d'Anne Placier -
****************************************************

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création