Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#51 10-07-09 21:09:49

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: XII - LE PENDV (bis)

Logos Rider a écrit:

Il évoque pour moi la sublimation du désir sexuel.

Cela m'interpelle !!!

Appel

Quelqu'un(e) pourrait il (elle) mettre en ligne, le zoom de 2 ou 3 "bourgeons" (???) , situés coté pendu, de la branche droite du Pendu de Dodal.

Merci

Dernière modification par lelo (10-07-09 21:13:58)

Hors ligne

 

#52 10-07-09 22:56:03

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

Tu veux parler des branches coupees ? Enfin c'est ce que j'y vois

Du coup cela evoque encore une fois le fait de bloquer la circulation de la seve jusqu'au bout des branches (bloquer la circulation de l'energie sexuelle jusqu'au bout du sexe, par analogie)

C'est en taillant l'arbre qu'il devient plus beau, et c'est en sublimant l'energie sexuelle qu'elle porte de plus beaux fruits... Ainsi on peut mettre cette arcane en relation avec le Valet de Batons qui evoque la retenue de l'energie sexuelle

La couleur rouge et jaune des branches coupees evoque la difficulte, l'appel imperieux du sexe... Alors que le tronc verts est plein de promesse, et le tronc bleu clair evoque la dissolution dans l'extase procuree par la sublimation (car passe un cap difficile, l'energie sexuelle commence a remonter dans le corps le long de la colonne vertebrale)

cette derniere remarque peut etre mise en relation avec l'aspect "a l'envers" : l'energie sexuelle n'est plus gaspillee vers le bas, mais elle suit un chemin inverse qui va alimenter la croissance spirituelle... A la fin de son cheminement le long de la colonne vertebrale, elle vient illuminer le cerveau et provoque une extase que le tarot code avec la langue tiree et les cheveux dresses

Dernière modification par Logos Rider (10-07-09 22:56:52)

Hors ligne

 

#53 11-07-09 08:12:38

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

Belle lecture Logos Rider. Serais-tu jardiner à tes heures ? wink

Et bien pour ma part, de jardiner hier matin mon pote âgé, ça été aussi profitable que de lire un tarot..

La raison des mauvaises herbes ?
La raison de la taille, le pincement des tiges ?
et bien d'autres questions me sont encore venues.

Quant à donner un avis sur ce que représente la tige centrale du Pendu qui pendouille dans le Noblet, je dirais...


- ça dépend !


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#54 11-07-09 10:47:16

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

http://i80.servimg.com/u/f80/09/00/25/88/numari10.jpg

Réflexions personnelles :

1 - Vieville avec le XII dans le bon sens, donc en haut.. à défaut nous pouvons lire IIX, soit un renvoi vers VIII JUSTICE
2 - Anonyme de Paris

Comment parler de Pendu tan-trique wink avec cette imagerie ?

L'une représente un Pendu plutôt féminin, l'autre un Pendu mains visibles, en position identiques à celles du Bateleur. Mais ici comment y voir une braguette magique ???

Le centre de la carte ne montre pas la même chose big_smile même si dans l'Anonyme de Paris on peut imaginer que la main montre le "hara".

Ceci dit on pourrait convevoir qu'il a bien une petite chose, mais vraiment petite pour être considérée comme l'axe du monde. J'en appelle à vous mesdames pour les commentaires big_smile

Dernière modification par l'Errant (11-07-09 11:43:07)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#55 11-07-09 11:16:04

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

Ah oui je n'ai pas encore pige comment integrer la tige qui pendouille dans le Noblet... Des indications ?

Les mauvaises herbes (dans le Dodal)... C'est tres "Mat" les mauvaises herbes... Parce que la mauvaise herbe c'est ce qu'on ne peut pas cadrer, ce qui toujours deborde, pousse sur les plates bandes... La nature libre... Cela pourrait donc evoquer le desir brulant...

Oh sinon j'ai oublie, mais evidemment Le Pendv est a mettre en relation avec L'INITIATION... Qui est un terme fort, etymologiquement, initiare signifie recommencer a zero... l'initiation implique donc un processus de mort/renaissance

D'ailleurs on peut y voir la mise en scene des initiations dionysiaques (these d'un certain daimonax je crois)

***

Sinon les plantes et moi c'est une histoire d'amour... un amour devorant wink

Hors ligne

 

#56 11-07-09 11:40:38

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

Avant Dyonisos, il y eut - entre autres - un certain Odin pendu à l'arbre YGGDRASIL...

Et v'lan, à cet instant une page des dialogues avec l'ange en plein dans l'émile qu'on voit ici pendu.. Je sais je me répête big_smile

Les Dialogues avec l'ange a écrit:

L’acte ne peut être que le « plus ».
Votre sentiment d’« amour »
Est encore penchant, est encore brèche
Entre nous et vous.
L’être nouveau « n’aime » plus – il est capable de plus.
Il ne donne plus, il ne prend plus, mais il agit.
Maintenant, c’est possible.

Faire n’est pas agir.
L’animal sent, veut, fait.
L’homme qui se croit déjà Homme,
Se vante de ne plus faire aveuglément,
Et croit que son savoir
Lui indique le bon et le mauvais.
Le savoir est le fruit vert de l’arbre ancien.
L’enfant s’en était saisi avant le temps,
Mais le temps de la maturité est venu.
Maintenant, vous pouvez le manger.
Pour le sage, le savoir n’est que moyen – rien d’autre.
Sentir, vouloir, faire ne sont pas libres.
Seul l’ACTE est libre.
Ainsi, il est agissant à travers tout.
Il n’y a plus d’obstacle, il n’y a plus de murs,
Il transcende tout.
Ce qui est sans vie -,
Il le fait tomber en poussière.
Ce qui est vivant –
Reçoit une nouvelle vie, car l’acte agit.
Il ne détruit pas, il ne construit pas,
Il n’enlaidit pas, il n’embellit pas – il agit.

Moi ça me parle bien ce pendu qui ne fait rien, mais qui pourrait bien agir pour autant. Et vous, vous en pensez quoi ?


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#57 11-07-09 15:14:40

Emmanuelle CIANFERANI
Membre Force
Date d'inscription: 14-08-07
Messages: 165

Re: XII - LE PENDV (bis)

Un peu inhabituelle et bouleversante cette page des "Dialogues".

Je trouve, pour ma part, intéressante cette opposition action / mouvement. Surtout dans une société où l'immobilisme, le "rien faire" est presque parfois prohibé. Mal vu en tout cas. Assimilé à de la paresse.

Le Pendu est il paresseux ? Il n'a certes pas le visage amorphe de la paresse.

A trop faire, n'oublie t-on pas d'être ?

Voilà ce que m'inspire cette page. Et à bien le regarder, ce Pendu, je trouve qu'effectivement, il est.

Hors ligne

 

#58 11-07-09 19:15:29

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

Logos Rider a écrit:

Sinon les plantes et moi c'est une histoire d'amour... un amour devorant wink

Bienvenue au club, même si je préfère les dévorer des yeux big_smile

Dernière modification par l'Errant (11-07-09 19:16:37)


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#59 12-07-09 13:38:25

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

Le Pendv évoque aussi le fait que la cuirasse tombe... Les contractures psycho-corporelles se défont, au compte-gouttes... On reprend contact avec son arbre généalogique (les 2 troncs sont la mère et la père)... Ainsi on comprend mieux nos attaches (corde) avec les parents et le fait que nous sommes issus de leur union : la troisième branche soutenue par les 2 piliers... On peut voir le petit bourgeon vert (sur le Noblet) comme une manière de signaler que nous sommes un fruit en puissance de l'union des parents

On défait petit à petit les rancœurs liées aux problèmes familiaux, les synchronicités affleurent à la conscience

Bientôt les engrammes seront éliminés de manière profonde, radicale, avec l'arcane XIII...

Enfin, dernière remarque qui me vient à l'esprit : dans le Noblet, il y a 5 entailles sur chaque tronc-pilier

Or, l'équation 5 + 5 = 10 est très significative de l'union de l'ombre/femme/mère et de la lumière/homme/père... Chacun porte la moitié de notre potentiel et c'est de leur dialogue et de nos noces intérieures que naîtra la perfection du 10... On peut voir aussi la relation avec la kabbale où le nom de dieu est l'union des 2 mains (5 doigts + 5 doigts)...

voilou...

bon et puis autre chose (décidément) :

X-II... c'est le 10 (qui est la perfection de l'unité 1+0=1) qui se réalise en relation avec l'ombre/mère et la lumière/père... le I et le I (qui sont les troncs graphiques)

last but not least : cas concret, Le Pendv peut évoquer la "découverte" de son homosexualité (ou plutôt la reconnaisse de son refoulement) ou de tout autre problème lié à la sexualité... Chose qui arrive "à sa place", après l'affirmation de sa puissance dans la Force... D'un coup l'individu prend contact avec son être profond...

enfin au niveau symbolique, on peut mettre Le Pendv en correspondance avec :

- les pieds : pour éviter les faux pas, repartir du bon pied dans la vie... on développe les fondations par un temps d'arrêt (le XII est la suite logique du IIII et du VIII)... on travaille ce qui nous soutient... on travaille l'équilibre

- le système lymphatique, c'est-à-dire le système immunitaire (stimulé par cochon pendv)... la période d'arrêt du pendv nous permet de nous "retaper"... il est intéressant de remarquer que le pénis est le seul endroit du corps humain où l'on ne trouve pas de vaisseaux lymphatiques... peut-être est-ce aussi pour ça qu'il est aussi visible, parce qu'il est "à découvert" ?


Des questions à se poser (par rapport au Noblet du moins) :

pourquoi les entailles côté "mère" commencent plus bas que celles côté père, pourquoi elles finissent plus bas, et enfin pourquoi elles sont plus espacées côté maternel ?

pourquoi la jambe est pliée côté maternel ?

pourquoi le tronc paternel semble davantage surélevé ? pourquoi une tâche jaune ?

Dernière modification par Logos Rider (12-07-09 19:22:25)

Hors ligne

 

#60 13-08-09 12:53:45

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

(interlude hébraïque avec l'amie Souzenelle)

Le MEM implique une mort au sein de la matrice pour constituer le germe qui prépare à une naissance vers une terre nouvelle, nouveau complexe énergétique.

Le verbe "circoncire" exprime la règle fondamentale de la croissance.

Un arbre ne peut être porté à fruit s'il n'est taillé. L'homme ne peut croître ni multiplier s'il n'assume pas les circoncisions successives (celle du sexe sera suivie, dans les mystères chrétiens, des circoncisions du coeur et des oreilles)

On retrouve la circoncision sur La Maison Dieu par exemple

Dernière modification par Logos Rider (13-08-09 15:09:04)

Hors ligne

 

#61 13-08-09 13:03:47

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: XII - LE PENDV (bis)

comment as tu pu (oups)  definir le coté mère et le coté père ? ombre pour la mère et lumière pour le père ? j'ai peut etre loupé qq chose

Dernière modification par joss (13-08-09 13:04:58)

Hors ligne

 

#62 13-08-09 13:12:06

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

Non non tu n'as rien loupé.

Et puis bon ce sont des conventions... (j'ai le flemme de me relire, mais je crois que je me suis trompé pour le gauche/droite)

En fait dans mon système :

mère/ombre/humide/droite/inaccompli     <==>    père/lumière/sec/gauche/accompli

Je place la mère à gauche et le père à droite, car dans notre système de pensée, le passé est à gauche et le futur à droite.

Or, le passé est ce qui est accompli
Le futur est ce qui est inaccompli

Je crois que j'ai inversé dans mon post précédent

Hors ligne

 

#63 13-08-09 13:21:13

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: XII - LE PENDV (bis)

Dans tes conventions la mère est le passé ?
voila qui entre dans les sentiers battus smile la mère une fois qu'elle donne la vie a fait ce qu'elle devait et le père constuit l'avenir ?
la jambe repliée du pendu pourrait representer alors la position foetale si je te suis sur ce sentier là

Hors ligne

 

#64 13-08-09 13:33:11

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

Ah tiens j'avais jamais vu ça comme ça : "la mère a fait ce qu'elle devait faire..."

Oui oui position foetale à fond... Le Pendu est l'illustration typique de la matrice.

Le MEM en hébreu (que j'associe donc à la XII) peut se dire aussi "mayim" et signifie alors les eaux primordiales. On retrouve le caractère neptunien de l'atout...

Le Pendu est matrice, il a donc un aspect structurel, passif (à mettre en relation avec le coagula, le 4 et la mise en quarantaine)

Mais quand nous avons les ressources nécessaires, la matrice devient "porte"... On peut alors dissoudre (solve) notre matrice/prison et rentrer dans une dynamique active (le 3)

Sur la carte, le double aspect prison/porte est très visible

Dernière modification par Logos Rider (13-08-09 13:34:01)

Hors ligne

 

#65 13-08-09 14:09:18

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: XII - LE PENDV (bis)

Prison/porte me plait, le pendu sort souvent lors de problèmes de couple, qui voudrait bien la franchir tout en ayant la crainte qu'elle ne se referme défintivement et qu'arrivent les regrets ... et puis on reconnait le bonheur au bruit qu'il fait en claquant la porte smile
Lorsque j'ai dit "la mère a fait ce qu'elle devait faire" ça ne veut pas dire que je le pense, cela faisait juste echos à ta vision du moment
bonne journée
JoSs

Hors ligne

 

#66 21-10-09 17:44:58

Léon66
Membre Empereur
Date d'inscription: 21-10-09
Messages: 19
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

J'ajouterai mon grain de sel en rappelant que 12 = 4 x3 , le Pendu, produit de l'Empereur et de l'impératrice, soit l'état de mariage, comme le dit l'expression quand on termine une bouteille : marié ou pendu dans l'année, un état où l'on est soumis à de nombreuses obligations qui "nous tiennent la patte".

Quand à la sexualité du Pendu, elle me rappelle cette vieille histoire sur la naissance des mendragores, où il faut recueillir la liqueur séminale d'un pendu pour lui donner vie...

Le Pendu, par ses jambes à l'équerre rappelle effectivement l'Empereur, mais aussi le Mat, dont les deux bâtons avec le corps forment aussi un quatre : le Mat et la liberté qu'il figure seraient ainsi une échappatoire au renoncement du Pendu. Les obligations des affaires transforment l'Empereur en le Pendu, qui s'enfuit par le Mat.

Plus généralement, le Mat, figure de liberté, ne nous engage-t-il pas dans une vision "anarchique" des Tarots ?

Le Mat, à la recherche de l'âge d'or, figuré par l'Etoile, qui doit nous guider vers le Monde, paradis céleste ou paradis terrestre, peut-être, pour les optimistes.

clin d'oeil à Joss : oui, je crois bien que le Mat et l'Etoile font la paire, une paire que je qualifierai d' "idéale" ...

D'ailleurs, Camoin, dans son diagramme 3 x 7 + 1 nous indique que le Mat regarde en direction de l'Etoile.


Vivons heureux en attendant l'âge d'or !
http://www.leoferre.eu/

Hors ligne

 

#67 21-10-09 18:04:01

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: XII - LE PENDV (bis)

Et pourquoi pas 2 X 6 après tout ?
une papesse immobile entortillée dans ses voiles et ses secrets avec l'amoureux qui ne sait que choisir, voila bien un assemblage d'ou peut sortir un pendu
Allo les taroteuses me laissez pas seule les garçons sont dans les chiffres  (surtout celui avec sa table)

Hors ligne

 

#68 29-10-09 05:24:31

l'Errant
Membre Monde
Date d'inscription: 19-06-09
Messages: 1720
Site web

Re: XII - LE PENDV (bis)

un pendu charentais

http://i80.servimg.com/u/f80/09/00/25/88/img_5613.jpg


Autour De Celui Qui Sait S’emerveiller, Eclosent Les Merveilles. La Plus Grande Merveille Est – L’homme.
"Les dialogues avec l'ange"

Hors ligne

 

#69 25-12-09 06:12:38

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

l'Errant a écrit:

1 - Vieville avec le XII dans le bon sens, donc en haut.. à défaut nous pouvons lire IIX, soit un renvoi vers VIII JUSTICE

Tu crois pas plutôt que ça renvoit au Monde ?
- d'une part l'écriture du tarot est progressive, donc je vois pas pourquoi là il y aurait exception
- d'autre part, numériquement, I et X renvoient au même nombre, on pourrait donc les "intervertir"

Ce qui pourrait suggérer que la déstructuration - le basculement - du Pendu est complémentaire du pouvoir de la structure intégrée du Monde (et la croix dans le cercle c'est la Tetraktys en tant que ce symbole exprime le lien entre le 4 - la croix - et le 10 - le cercle)

Je pense que Vieville nous suggère de regarder le Pendu dans un miroir (qui a d'ailleurs un effet "renversant")... XII devient IIX... En intervertissant I et X ça donne XXI

L'êtreté c'est le Pendu qui se voit à l'endroit dans un miroir malgré sa tête à l'envers... C'est l'arcane 21 qui couronne la randonnée qui ne finit jamais

J'en reviens à la consistance éthique de Badiou : malgré la désorganisation de l'Evénement (déstructuration, Pendu, apparition de ce qui n'existait pas) il faut "continuer" à vivre dans les structures, dans les cadres, car c'est leur intégration-amplification qui nous rend parfaitement libres... La vie a besoin de structures pour s'écouler... Des structures trop rigides (ego petit tyran) et on se fige dans le jamais ; aucune structure (no ego) on s'immobilise dans le toujours... Les 2 précipices qui guettent le blade runner qui guerroie pour des structures souples et un ego fluo (un ego qui devient surdimensionné en incorporant le monde au lieu de se laisser incorporer par lui)

"Quand l'esprit est retenu lié, il s'efforce de vagabonder dans les dix directions.
Lorsqu'il est laissé libre, il demeure immobile.
J'ai compris qu'il était un animal contrariant, comme le chameau"
(Saraka - lama tibetain)

Enfin ce n'est que ma vision du truc

Dernière modification par Logos Rider (27-12-09 10:13:56)

Hors ligne

 

#70 10-04-10 23:02:52

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: XII - LE PENDV (bis)

Bonjour,

Pour illustrer vos propos sur Le Message Retrouvé et le Tarot :

LE PENDU :

A l'envers :

" Il importe peu que le Livre nous paraisse confus et abstrait; l'essentiel est que nous parvenions à la chose précise et concrète dont parle le Livre. "

" Les deux voies n'y sont-elles pas sagement entremêlées pour former l'arbre de vie, au lieu d'être profanement séparées pour faire des béquilles mortes? (XXXI, 30)

A l'endroit :

" Les RACINES de l'arbre de vie...

Sont comme le TRIO VIL qui unit le ciel et la terre. " (XXV, 58)

Explication cattésienne :

( N. B. Dans le Message, Dieu est : " Lui, le feu secret qui sucite les Univers, qui les entretient, et qui les consume. ")

" Il y a plusieurs voies qui mènent à la sainteté; mais il n'y en a qu'une qui conduit à la sagesse. "  (IX, 51)

" Il y a deux voies de retour en Dieu: soit la dissolution dans
la vie universelle et libre, soit la coagulation en elle.

La première est enseignée par beaucoup et réalisée par
quelques-uns. La seconde voie est enseignée par quelques-uns
et réalisée par bien peu.

Celui qui les sépare est ignorant.
Celui qui les unit est sage. " (XXVI, 13)

" Redevenir non né ou naître deux fois, sinon demeurer
prisonnier des alternatives des morts et des naissances dans
les mondes mixtes.

La lumière de vie n'est-elle pas issue de l'union du ciel et de la terre? Et les deux voies de Dieu ne se trouvent-elles pas miraculeusement unies en elle seule?

Les profanes les ignorent toutes deux, les demi-instruits les séparent et les opposent; seuls, les sages les assemblent et les unissent dans l'unité de Dieu. " (XXXI,41)

Cordialement,

C...a

Hors ligne

 

#71 10-04-10 23:40:06

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

le peuple t'acclame

Hors ligne

 

#72 11-04-10 00:49:59

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: XII - LE PENDV (bis)

Le peuple m'accable Logos ! (rire !)

J'ai oublié de donner (aux non hermétistes) une petite info perso concernant le TRIO VIL, qu'il faut bien sur lire comme l'envers de VITRIOL. Le vitriol est un sulfate de fer, de cuivre.... et il importe de Visiter " notre Intérieur ", et de même avec des yeux " philosophiques " de visiter l'intérieur de ces sels.

http://www.lespasseurs.com/vitriol.htm

Cordialement,

Charly

Dernière modification par Charly Alverda (11-04-10 09:25:25)

Hors ligne

 

#73 11-04-10 08:29:36

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

LE CORPS EST LE NOEUD DE TOUT. IL EST TON LIEN AVEC TOUT
LIE A LUI, TU ES ATTACHE A LA CHAINE DES CAUSES, DEGAGE DE LUI, TU ES LIBRE DE TOUT.
CELUI QUI EST MAITRE DE SON CORPS A VAINCU LE MONDE
CELUI QUI CONNAIT SON CORPS VOIT TOUTE CHOSE DU DEDANS

Lanza del Vasto
Principes et Préceptes. CXXVII.

Hors ligne

 

#74 11-04-10 11:27:55

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: XII - LE PENDV (bis)

Charly a écrit:

Pour illustrer vos propos sur :
LE PENDU :

A l'envers :

" Il importe peu que le Livre nous paraisse confus et abstrait; l'essentiel est que nous parvenions à la chose précise et concrète dont parle le Livre. "

" Les deux voies n'y sont-elles pas sagement entremêlées pour former l'arbre de vie, au lieu d'être profanement séparées pour faire des béquilles mortes? (XXXI, 30)

Charly, cela mériterait d'ouvrir une rubrique : Le Message Retrouvé et le Tarot

La première phrase ne pourrait elle pas se "rattacher" à LA PAPESSE ?

La deuxième est très éloquente, LE PENDU serait celui qui a séparé les deux voies et en a fait des béquilles mortes ?

Si oui, vite l'Arcane réparateur...

Hors ligne

 

#75 11-04-10 11:48:16

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

oui comme lelo je pense que ça vaut le coup d'ouvrir un sujet spécifique

À propos des vierges noires, l'Islam a des choses vraiment remarquables sur Marie, par exemple la doxographie sur l'accouchement d'Isha (Jésus) : Marie s'appuie sur un dattier ou un palmier quand elle sent les premières douleurs de l'enfantement... Rapprochez ces arbres du verset suivant du Coran (sourate XXIV, v. 35, trad. D. Masson):

Dieu est la lumière des cieux et de la terre!
Sa lumière est comparable à une niche où se trouve une lampe.
La lampe est dans un verre.
Le verre est semblable à une étoile brillante.

Cette lampe est allumée à un arbre béni:
l'olivier qui ne provient ni de l'Orient, ni de l'Occident
et dont l'huile est près d'éclairer
sans que le feu la touche.

Lumière sur lumière!
Dieu guide, vers sa lumière, qui il veut.
Dieu propose aux hommes des paraboles.
Dieu connaît toute chose.


puis on m'a dit que le palmier était l'arbre des Sages... alors voici de début d'un pdf (de 13 pages) :
http://users.skynet.be/turba/pdf/Palmier.pdf

Il n’existe sans doute pas de tradition qui ne fasse une place plus ou
moins importante au symbolisme de l’arbre. Qu’il s’agisse de l’Arbre qui se
trouvait, selon la Genèse, au milieu du Paradis, de l’Arbre de Vie dont la
Kabbale hébraïque enseigne qu’émane une rosée de lumière, de l’arbre
Haoma de la tradition avestique, de l’Arbre du Monde identifié dans
l’hindouisme à Agni, de l’arbre sous lequel se produisit l’éveil du Bouddha,
c’est dans tous les cas un symbole évident de l’Axe du Monde, du lien qui
relie le Ciel et la Terre. Il est en outre souvent dispensateur du breuvage
d’immortalité, à moins qu’à son côté ne jaillisse une source miraculeuse dont
l’eau s’identifie à la Vie elle-même

Dans la tradition hermétique, l’arbre joue un rôle important.
Le chêne (cf. Flamel "note ce chêne" dans ses Figures hieroglyphiques")
en particulier, est un symbole fréquent dans la tradition alchimique occidentale. 
C’est au pied du chêne creux que s’échappe l’eau de la fontaine
mercurielle : 

« Le fruit de l’arbre de vie est la fontaine de jouvence des anciens
alchimistes, c’est-à-dire la source d’eau vive s’échappant d’entre les
racines du vieux chêne, telle celle que fit jaillir l’Enfant Jésus à Matarieh,
et de laquelle parle l’évangéliste apocryphe de l’Enfance. Cette
source miraculeuse, au témoignage d’anciens auteurs, les musulmans
la vénérèrent de tout temps et donnèrent même au village, jusqu’au
XIVème siècle, le nom d’Aïn Schems qui signifie la source du soleil.
Aujourd’hui tarie, elle jaillissait, en ces temps reculés, à quelque
quarante mètres de l’arbre de la Vierge qui abrita la fuite du petit
Jésus, de sa mère et du vieux Joseph »

Dernière modification par Logos Rider (11-04-10 11:51:07)

Hors ligne

 

#76 11-04-10 11:50:24

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

Variations libres...

Donc, Cattiaux :

1/ "Les deux voies n'y sont-elles pas sagement entremêlées pour former l'arbre de vie, au lieu d'être profanement séparées pour faire des béquilles mortes?" (M+R XXXI, 30)

2/ " Il y a deux voies de retour en Dieu: soit la dissolution dans la vie universelle et libre, soit la coagulation en elle.

La première est enseignée par beaucoup et réalisée par quelques-uns. La seconde voie est enseignée par quelques-uns et réalisée par bien peu.

Celui qui les sépare est ignorant.
Celui qui les unit est sage. " (M+R XXVI, 13)

Soit, une voie qui dissout, et une voie qui coagule

Le pendu // Le monde -- deux voies, deux "directions" -- Solve // Coagula

Le Pendu semble "descendre" : Coagula ?
Tout à la fois il est entre les deux colonnes (si l'une monte, l'autre descend ?)
Et à la fois le Pendu est une 'colonne' et le Monde une autre. (l'une (Monde) monte, l'autre (Pendu)descend).

VITRIOL // L'OR Y VIT // TRIO VIL

Dissolvant , à la fois douleur et libération (solve). Enfin, pas de Coagula sans Solve...

Dernière modification par Chèvre (11-04-10 11:50:56)

Hors ligne

 

#77 11-04-10 12:00:43

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

je dirais un peu pareil... pas de coagula sans solve
le Monde est la coagulation de la lumière, mais ça reste un processus "salin", en mouvement, qui ne cesse pour autant de volatiliser le fixe... éternelle mutation des structures des juifs de l'espace car le Monde est une totalité ouverte

je pense qu'on peut rapprocher le Pendu du signe du Scorpion dans le zodiaque... histo-lyse, dissolution par l'eau
mais le Scorpion est aussi l'introduction du mode de mouvement Tamas ("homogénéisation" de Lupasco) dans l'Element Eau... fixité de l'Eau, coagula

qu'en pensez vous ?

Dernière modification par Logos Rider (11-04-10 12:01:35)

Hors ligne

 

#78 11-04-10 12:08:50

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

PS

lelo a écrit:

La première phrase ne pourrait elle pas se "rattacher" à LA PAPESSE ?

La deuxième est très éloquente, LE PENDU serait celui qui a séparé les deux voies et en a fait des béquilles mortes ?

Bon, si tu veux... pourquoi pas ? Je propose une autre 'lecture' :

sur les livres :
Le livre de la papesse, plutôt 'symbole' du Livre de la nature, non ?
Le livre de Cattiaux : plutôt celui du Livre comme 'Révélation' (au même sens qu'on dit 'Religions du Livre' = Religions révélées).

sur le Pendu :
le pendu du Viéville est à l'envers... donc à la fois descente et montée (Solve et Coagula , encore ?) . Aussi, je ne pense pas qu'il ait "séparé les deux voies"...

Ou alors, si, dans ce sens-là : il est à la fois celui qui a séparé les deux fois et aussi celui qui les a enfin réunies...

Hors ligne

 

#79 11-04-10 12:13:26

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

sur les livres :
Le livre de la papesse, plutôt 'symbole' du Livre de la nature, non ?
Le livre de Cattiaux : plutôt celui du Livre comme 'Révélation' (au même sens qu'on dit 'Religions du Livre' = Religions révélées).

le Livre de la Papesse est le livre-miroir... speculum... la plongée dans livre des énergies de la nature qui révèle notre âme...
Le Message de Cattiaux je vois ça comme le Verbe "perdu et retrouvé"... in fine, c'est l'incarnation du Verbe dans la chair, la matérialisation de la l'essence, sa coagulation
et je pense que la Papesse nous parle de la même chose

Hors ligne

 

#80 11-04-10 12:16:44

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

la phrase de Cattiaux citée par lelo

" Il importe peu que le Livre nous paraisse confus et abstrait; l'essentiel est que nous parvenions à la chose précise et concrète dont parle le Livre. "

Hors ligne

 

#81 11-04-10 12:52:05

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: XII - LE PENDV (bis)

Chèvre a écrit:

sur les livres :
Le livre de la papesse, plutôt 'symbole' du Livre de la nature, non ?
Le livre de Cattiaux : plutôt celui du Livre comme 'Révélation' (au même sens qu'on dit 'Religions du Livre' = Religions révélées).

Bon, si tu veux...

Logos a écrit:

c'est l'incarnation du Verbe dans la chair,

Bon, si tu veux...

Il est probable que ces "lectures différentes" soient issues de nos expériences propres, et l'important est de faire de la place pour les lectures issues d'autres expériences !!!

Pour compliquer, Chèvre tu évoques Vieville, zut, je n'y avais pas pensé.

Alors, je cite l'ami Charly :

Au Pendu qui reflète la structure du Tarot, Vieville fait faire le "4 de chiffre" qui était un symbole de la société très secrète appelée AGLA regroupant les "gens du papier".

Les "gens du papier" écriraient ils ou auraient ils écrit des livres ?

PS
Chèvre, y a pas error :

Ou alors, si, dans ce sens-là : il est à la fois celui qui a séparé les deux "fois" et aussi celui qui les a enfin réunies...

Hors ligne

 

#82 11-04-10 12:54:05

Logos Rider
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 11-06-09
Messages: 431

Re: XII - LE PENDV (bis)

le Livre-miroir permet la transmutation du singe humain en homme véritable...
et par analogie, tout science hermétique, toute technologie de décodage du réel est un sentier-miroir... zodiaque, yi-king, etc...
et on peut en créer à l'infini... poesis

http://nsa15.casimages.com/img/2010/04/11/100411125303468125.png

Dernière modification par Logos Rider (11-04-10 12:58:29)

Hors ligne

 

#83 11-04-10 12:59:24

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: XII - LE PENDV (bis)

Logos a écrit:

le Livre-miroir permet la transmutation du singe humain en homme véritable...

on peut en créer à l'infini

Jusqu'à ce que, en fin, on accède à l'Un fini.

Quelle belle illustration, merci, jeune Logos.

Hors ligne

 

#84 11-04-10 13:13:27

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

Logos : et on peut en créer à l'infini... poesis
Lelo: Il est probable que ces "lectures différentes" soient issues de nos expériences propres,
et l'important est de faire de la place pour les lectures issues d'autres expériences !!!


Merci Logos, pour le résumé
Merci lelo... Comme tu as raison!

"On n'aime jamais assez", disait le petit frère des pauvres (...il poverello, lelo...)

Dernière modification par Chèvre (11-04-10 13:40:23)

Hors ligne

 

#85 11-04-10 13:55:42

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

lelo a écrit:

Chèvre, y a pas error :

Ou alors, si, dans ce sens-là : il est à la fois celui qui a séparé les deux "fois" et aussi celui qui les a enfin réunies...

Crénom !! Ya lapsus, mais ya pas error... (Une fois de plus.)

Il était une fois // Une marchande de Voies // ...... tongue

Hors ligne

 

#86 23-03-16 14:35:14

Agnes
Membre Empereur
Lieu: Paris
Date d'inscription: 17-03-16
Messages: 20

Re: XII - LE PENDV (bis)

j ouvre la discussion sans aucun rapport avec les échanges precedents...
Nous sommes aussi  XII semestres plus tard wink

XII  Le Pendu pour les enfants

Avez vous déjà rencontre les célèbres poussins Tromboline et Foulbazar?
Peut être avez vous déjà lu les livres de Claude Ponti riches de voyages intérieurs?
Ici l auteur crée un histoire pour les tous petits, en se mettant vraiment à leur niveau,
il  parvient à illustrer et raconter l'émotion avec beaucoup d humour, et peut être beaucoup de justesse!
L histoire m'a simplement fait penser au pendu, et si il y avait une peu de ca aussi dans l arcane?
Bonne lecture!

http://zupimages.net/up/16/12/tegd.jpg

http://zupimages.net/up/16/12/al3v.jpg

http://zupimages.net/up/16/12/7z1s.jpg

http://zupimages.net/up/16/12/h7er.jpg

http://zupimages.net/up/16/12/gjc3.jpg

Il manque la premiere et dernière page du livre qui éclairent encore plus la transformation de Foulbazar,
Avant l'événement il est autoritaire voir autocratique, après il retrouve une présence harmonieuse avec les autres...

Cela décrit il le meme processus qui est à l oeuvre chez le Pendu, ou pas?
Dans l espoir de lire vos opinions...
wink


cultivons notre jardin, Voltaire a dit ca, je crois bien...

Hors ligne

 

#87 25-03-16 16:05:39

Agnes
Membre Empereur
Lieu: Paris
Date d'inscription: 17-03-16
Messages: 20

Re: XII - LE PENDV (bis)

Je reviens sur un detail de cette histoire pour la reconnecter au pendu du tarot.
Entre les deux, arbre, le personnage enfantin subit une transformation dans son corps, :
ici les emotions difficiles à gérer pour l enfant, sont matérialisées et sortent du corps, à l extérieur elles ne peuvent plus faire mal:

En comparaison l adulte émotionnellement mature, est soumis ( ou se soumet) à une difficulté majeure pour lui:
la sensation, l emotion, l idée, l énergie en relation avec cette difficulté va être" apprivoisée", et ca prend du temps d apprivoiser quelque chose.
comme ca meme à l'intérieur du corps, de la personne, la faiblesse est comblée par la conscience que l'on en a et son acceptation.

être "contenu" (physiquement sécurisé) dans un cadre semble une condition nécessaire ... au lâcher prise ... pour parler comme les méditants wink

bonne journée!

moi, je vais aller me suspendre un peu pour voir... smile


cultivons notre jardin, Voltaire a dit ca, je crois bien...

Hors ligne

 

#88 28-03-16 07:20:26

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

Salut Agnes wink

merci pour cette découverte. Je trouve le rapprochement de cette petite histoire avec notre Pendu du Tarot tout à fait pertinent !

je connais Claude Ponti depuis quelques années : mais ses gros albums seulement, et grâce à ma fille qui est fan. (du coup, moi aussi !) Je connaissais donc de vue les poussins, car ils apparaissent dans certains gros livres (notamment le fameux Blaise, au masque... diabolique ?) . Mais pas ces 2 là, Foulbazar et Tromboline.

Toujours intéressants, les livres de C. Ponti, et surprenants. Et pas "politiquement corrects", et franchement ça fait du bien.

Hors ligne

 

#89 28-03-16 11:45:45

Mystavi
Membre Sans Nom
Date d'inscription: 13-06-09
Messages: 218

Re: XII - LE PENDV (bis)

Très intéressante utilisation du symbolisme de l'arcane XII.

Les adultes devraient confier plus souvent leur tarot à leur(s) enfant(s). Même s'il(s) abime(nt) le beau tarot en le manipulant sans précaution, les images agiront au niveau inconscient de l'enfant d'une manière très efficace et riche. Certainement comme CG Jung décrit les mécanismes des archétypes dans "Les Racines de la conscience".

Il serait d'ailleurs intéressant qu'un chercheur en psychologie mène une étude sur un tel sujet (rêvons un peu), l'influence des images du tarot sur les jeunes consciences, avec un échantillon témoin pour mesurer objectivement l'avant et l'après.

Hors ligne

 

#90 30-03-16 14:47:32

Agnes
Membre Empereur
Lieu: Paris
Date d'inscription: 17-03-16
Messages: 20

Re: XII - LE PENDV (bis)

pour poursuivre avec la psychologie de l enfant,
je suis bien d accord avec toi Chevre, qu il est interessant d aborder le non convenanble avec les enfants. Ici, c etait la colere;  cela pourrait etre aussi la mort, la tristesse, ;la depression, la separation....
Tous ces aspects faisant partie du monde , je trouve plus honnête d aborder doucement ces sujets avec les tous petits! et je remercie les auteurs comme C Ponti, et beaucoup d autres aussi, qui aident les parents avec cela.
Ma petite fille, a refuse de lire ce livre, pendant deux semaines (elle n acceptait pas la colere de foulbazar) et puis quand elle a eu le courage de finir l histoire, elle l a adore!
Elle me prend aussi mes cartes de tarot, dont certaines (et souvent les memes) finissent toutes froissees dans la poubelle!
(j ai meme du en re-scotcher quelques unes) :p
Plus jeune, avant 1 an, elle me prenait les cartes pour les observer. Son regard se fixait bien plus loin que la carte elle meme. Cetait si epuisant pour elle, que je devais finalement ranger les cartes. .
Maintenant qu elle est dans le language, elle reconnait les animaux, et nomme papa ou maman les personnages.Je dois dire que mon ego en prend un coup quand elle me tend le roy de coupe en disant Maman! smile smile smile

Je suis aussi pour l etude du tarot par les jeunes, et meme les bébés! sous la forme d une histoire simple qui amenerait la carte et puis  laisser l enfant en faire ce qu il veut, la jeter ou l embrasser ou... laissons nous surprendre wink
Par contre les cartes souffrent trop! Il faudrait un support manipulable par les jeunes enfants, type planchette ou cartons fort!


cultivons notre jardin, Voltaire a dit ca, je crois bien...

Hors ligne

 

#91 31-03-16 10:23:19

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: XII - LE PENDV (bis)

des cartes imprimées sur du plastique, comme les livres pour le bain : voilà ce qu'il faudrait !

PS : le Roy de Coupe a quelque chose de féminin, c'est un fait ! wink

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création