Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#51 13-04-08 14:06:17

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Bonjour Faustine,

Je comprends ton enthousiasme lorsqu'on constate qu'on a manifestement été "guidée" vers une lecture. J'adore ces découvertes, et la certitude que l'on a alors que le livre était pour nous et que nous l'attendions.
Bonne lecture !


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#52 14-04-08 23:55:20

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Bonjour

Je reviens sur les discussions sur l'âme et l'esprit et le pèlerinage.

Depuis Ficin jusqu'aux Rose-Croix, toute la Renaissance a cru que le corps venait de la terre, l'esprit des astres et l'âme de la divinité. Cette croyance était basée sur les textes néo-platoniciens et sur le corpus hermétique.

Platon dans son Traité : «La République» parle du mystère de la génération dans ce bas monde : Après avoir choisi son existence terrestre, l'âme de l'homme reçoit un «daimon» propre qui le régira durant sa vie incarnée. Il s'agit de l'Esprit astral qui anime l'air ambiant au moment de la naissance, et que l'enfant aspire pour la première fois lorsqu'il vient à la lumière. Cet esprit astral est formé par le mélange des influences planétaires qui, à partir de la couronne zodiacale, descendent continuellement dans le monde sublunaire pour se corporifier dans la terre, et pour se fixer dans le sang du nouveau-né au moment de sa première aspiration. Cet esprit, pur au niveau zodiacal, se mélange dans l'air atmosphérique aux impuretés qu'il contient, se chargeant ainsi d'une certaine humeur corruptible."

Dans le «Corpus Hermeticum» d'Hermès Trismégiste dit : «Tous ces «daimones» (ou génies qui régissent le destin) ont reçu en lot plein pouvoir sur les affaires de la terre et sur les désordres qui s'y produisent, et ils provoquent toutes sortes de troubles, en général pour les cités et les peuples, et en particulier pour chaque individu. Car ils cherchent à remodeler nos âmes dans leur intérêt et à les exciter, installés dans nos muscles et nos moelles, dans nos veines et nos artères, dans le cerveau lui-même, et pénétrant jusqu'à nos propres entrailles. Car une fois que chacun de nous est venu à naître et a été animé, il est pris en charge par les "daimones» qui ont été placés sous les ordres de chacun des astres.

Si nous faisons " nôtres " ces textes, nous sommes donc soumis à ce que l'apôtre Paul appelait " le prince de la puissance de l'air " (Ephésiens 2-9) et selon lui et en accord avec la pensée hermétique seul le " Donum Dei " peut nous sauver des contraintes astrales. Nous comprenons que seul ce Don de Dieu peut nous libérer de notre condition de mort en sursis, nous donner la vraie liberté : ne plus être soumis au déterminisme astrologique. C'est pourquoi l'église condamne l'astrologie qui reste pourtant valable jusqu'à la réception de ce don de Dieu; mais par la foi seul l'esprit est sauf et non le corps.

Ce qui me ramène au " pélerinage du Bateleur " . Les 3 tarots : Bateleur, Monde et Mat sont indissociables et dans le contexte de la pensée des cartiers ce serait plutôt le pèlerinage du Mat. De leurs trois lumières (qui n'en font qu'une), seul le Mat chemine car il se  " promène " dans les 71 cartes restantes. Il est le mercure ( le Monde est le sel et le Bateleur le soufre) c'est pourquoi il est représenté avec l'étrange " devoirant ". On l'appelle aussi Fou de l'Oeuvre, Compagnon; je rappelle la définition du Compagnon par Dom Pernety : " mercure animé de son soufre "

(Extrait d'un commentaire de la Table d'Emeraude du XVIè siècle)

"Le Sel est un corps solide, tout ce qu'il y a de meilleur dans l'Art. Le Soufre est l'âme, sans lui le corps ne peut rien faire.
Le Mercure est l'esprit de la force, Il maintient ensemble l'âme et le corps. C'est pourquoi on l'appelle un médiateur,
ce qui est fait sans lui n'a pas de durée, car l'âme et le corps ne pourraient mourir si l'esprit n'était avec eux.
De même, l'âme et l'esprit n'existeraient plus si le corps n'était avec eux. Le corps et l'esprit seraient sans force si l'âme ne leur prêtait compagnie.
Tout cela, l'Art nous le donne à savoir "

Il convient donc de bien étudier les mutations incessantes des 4 " éléments " du Tarot qui sont " noms substitués " : Feu, Air, Eau et Terre avant de comprendre le sens des 19 triomphes qui proviennent de cette matrice.
19 est le nombre apollinien, c'est le nombre du soleil pour les grecs, et l'hermétisme est l'Art du Soleil.
On remarquera aussi que tant pour les triomphes que pour les honneurs et séries, tout commence avec la dualité, la Papesse, la Reine et les 2 : de Bâtons, Epée, Coupes et Deniers. L'as n'étant pas le 1, il exprime chaque série, en vieux français il s'écrivait plus justement l'az de A à Z.

Le Mat est bien ce qui circule entre le bas et le haut (volatil) chez le Bateleur, il est encore au centre des 4 éléments (fixé) dans le Monde.
Il y a une voie pour réintégrer le quaternaire de l'homme-animal et de la nature dans le ternaire, cette voie s'appelle hermétisme et sa pratique l'alchimie. Avec le Tarot la réintégration se fait avec les 77 cartes - par les 7 tarots - dans l'unité tri-une.

C'est la grâce que je nous souhaite !

C...a

Hors ligne

 

#53 19-04-08 14:37:45

Faustine
Membre Chariot
Date d'inscription: 28-07-07
Messages: 66
Site web

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Laurent EDOUARD a écrit:

qu'entends-tu par "je compte donc en finir avec Jodorowsky" ?

Oh c'est tout simple : je voulais juste dire que je comptais achever ma lecture de son ouvrage avant de commencer celle de J.-C. Flornoy ! smile

Hors ligne

 

#54 05-11-13 10:22:29

Saphir
Membre Ermite
Date d'inscription: 18-10-13
Messages: 104

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Je reviens sur une intervention postée il y a longtemps sur ce sujet.

lelo a écrit:

Du Bateleur au Monde, une seule vie suffit elle?

Je pense que ça dépend de ce qu'on projette dans les cartes.
Chaque étape/cycle de vie peut, selon moi, être composée de ce
cheminement du Bateleur au Monde, à condition de le mener à bien
et/ou d'en tirer humblement toutes les leçons.
On peut aussi y voir toutes les étapes d'une seule vie, Le Monde pouvant
alors représenter une fin de vie sereine, s'équilibrant entre le don (d'amour),
le remerciement du corps et des ses pulsions (pro)créatrices (outils qui ont
permis de réaliser un certain nombre de choses), la transmission de savoir
et le lâcher-prise.

Ceux qui ont lu le livre de JC Flornoy, "Le Pélérinage des bateleurs" :
pouvez-vous me dire par quels autres éclairages sur les cartes il se distingue ?
Je ne peux malheureusement pas m'offrir tous les livres intéressants
qui paraissent à propos des tarots wink

Dernière modification par Saphir (05-11-13 12:06:16)

Hors ligne

 

#55 05-11-13 11:43:27

lelo
Membre Maison Dieu
Date d'inscription: 07-07-07
Messages: 402

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Saphir, à ta question :
"pouvez-vous me dire par quels autres éclairages sur les cartes il se distingue ?"

se trouve la réponse dans tes lignes précédentes
" On peut aussi y voir toutes les étapes d'une seule vie ".

Il est l'heure de faire un aveu, j'ai eu l'immense privilège de participer humblement à la rédaction du livre de JCF, et, avec mon accord, mon nom figure dans les remerciements, et c'est à mon tour de le remercier.

L'objectif principal du Pélerinage des Bateleurs a été, est et sera :  la transmission.

Saphir, ce livre n'est pas un livre intéressant à propos des tarots, il est un guide qui utilise comme support les arcanes du tarot pour décrire les différentes étapes d'un cycle de vie ...

Hors ligne

 

#56 05-11-13 12:14:36

Saphir
Membre Ermite
Date d'inscription: 18-10-13
Messages: 104

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Merci pour ces précisions, Lelo smile

En explorant un peu le forum, j'ai effectivement lu quelques avis sur le livre qui allaient
dans ce sens de transmission d'un vécu et de mise en parallèle avec le tarot.
Certaines interventions de membres du forum évoquent aussi des visions intéressantes
du Bateleur, de la Roue de Fortune ou de l'arcane sans nom inspirées de ce livre.

Je souhaiterais savoir si des lecteurs ont perçu dans ce livre d'autres réflexions
les ayant incité à revoir leur vision de telle ou telle carte ?

Hors ligne

 

#57 11-11-13 02:25:47

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Salut Saphir

Ce que je vais dire n'a rien d'original, amigo. Mais tant pis :

absolument tout ce qu'on voit, rencontre, lit, ressent, éprouve............ est susceptible de (comme tu dis) nous "inciter à revoir notre vision de telle ou telle carte".....

Absolument tout , ok ? Feuille d'arbre, caillou, animal, rivière, galaxie, sourire, battement d'aile. Ce clochard dans la rue. Ce film de Bergman. La "Recherche du Temps Perdu". La plaie qui me ronge la peau. La maladie d'un proche. La colère qui m'enflamme etc.

Finalement, et c'est presque triste à dire : un des trucs qui nous en apprend le moins sur le tarot, c'est... précisément, les livres sur le tarot hmm  .... Cherchent trop à dire, ou à démontrer, ou à accumuler...

Relativement peu sont... VIVANTS.

Or, le livre de JC Flornoy , quoique très particulier à mon humble avis, est cependant extrêmement vivant.... et colle de ce fait au tarot....

Hors ligne

 

#58 11-11-13 21:12:10

Saphir
Membre Ermite
Date d'inscription: 18-10-13
Messages: 104

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Chèvre a écrit:

Finalement, et c'est presque triste à dire : un des trucs qui nous en apprend le moins sur le tarot, c'est... précisément, les livres sur le tarot hmm  .... Cherchent trop à dire, ou à démontrer, ou à accumuler...

Bonjour Chèvre.

Je comprends ce que tu veux dire.
Cependant, je pense que dans un premier temps, le tarot s'étudie assez sérieusement,
même si une certaine émancipation de cette étude est saine dans un second temps.
Il est à mon avis nécessaire de savoir quelles étaient les intentions symboliques
transmises par ses concepteurs, comprendre la cohérence d'ensemble (et dans le cas de certains tarots,
liés à une philosophie, impossible de se passer de "décodeur").

Si quelqu'un s'intéresse au tarot sans savoir à quoi se rapporte le boeuf, le lion, l'aigle et l'ange dans Le Monde,
pour citer un exemple bien connu, il y a un petit souci. (n.b. : j'ai cru comprendre qu'Enrique Enriquez proposait
une façon poétique d'aborder les cartes, qui ne demandait aucune connaissance préalable, mais c'est différent.)

A l'inverse, à ne s'intéresser qu'à l'histoire ou une méthode précise, on finirait par ne rester
que dans l'analyse intellectuelle et la technique,
ce qui manque la vie, c'est évident wink

Dernière modification par Saphir (11-11-13 21:14:31)

Hors ligne

 

#59 11-11-13 21:33:53

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

salut Saphir

pas de jugement négatif de ma part sur les livres en soi... ni sur une approche iconologique, why not.

c'est plutôt qu'on voit très très très souvent la plupart des études, ou des personnes qui abordent le tarot, faire ce que tu résumes dans ton dernier paragraphe : "ne rester que dans l'analyse intellectuelle et la technique, ce qui manque la vie, c'est évident."

Je pense qu'on est raccord jusqu'à un certain point.

Alors, pour aller plus loin et discuter, sans désir de polémique, je relève 2 de tes phrases sur lesquelles je ne te suis pas :

et d'1/ "Si quelqu'un s'intéresse au tarot sans savoir à quoi se rapporte le boeuf, le lion, l'aigle et l'ange dans Le Monde, pour citer un exemple bien connu, il y a un petit souci. "

Personnellement, je ne vois pas de souci.

et de 2/ "j'ai cru comprendre qu'Enrique Enriquez proposait une façon poétique d'aborder les cartes, qui ne demandait aucune connaissance préalable, mais c'est différent."

Je ne vois absolument pas en quoi c'est différent. (même si je reconnais bien volontiers qu'Enrique a des qualités et une cervelle tout à fait remarquables wink  )

enfin, je prendrai un autre exemple de "livre sacré" (si on admet que le tarot en est un, ou un truc qui ressemble à ça, et c'est mon cas) : la Bible.

Bien sûr on peut étudier le Nouveau Testament de milliards de façons différentes. Il n'empêche que la "Bonne Nouvelle" s'adresse à tous, et sans étude, et sans effort (pour la "recevoir", en tout cas ! )

Voilà, c'est un peu comme ça que "je" vois le tarot... (Mais c'est vrai que je suis un peu dingue lol )

Faut s'émanciper de tous ceux qui nous font croire qu'ils sont savants et qu'on dépend d'eux... Nous sommes TELLEMENT prêts à les croire...

Hors ligne

 

#60 11-11-13 21:59:21

Saphir
Membre Ermite
Date d'inscription: 18-10-13
Messages: 104

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Chèvre a écrit:

et d'1/ "Si quelqu'un s'intéresse au tarot sans savoir à quoi se rapporte le boeuf, le lion, l'aigle et l'ange dans Le Monde, pour citer un exemple bien connu, il y a un petit souci. "

Personnellement, je ne vois pas de souci.

Tu as le droit de ne pas y voir de souci, mais je pense que c'est comme...
hum, je ne ne sais pas si l'exemple est bien choisi, mais je m'y risque :
une femme qui porterait des boucles d'oreilles en forme de croix sans être un minimum
consciente du symbole religieux.
Ca donne peut-être une certaine prestance à son look, mais si elle dit ne pas connaître l'histoire derrière,
je trouve ça très moyen.

Chèvre a écrit:

et de 2/ "j'ai cru comprendre qu'Enrique Enriquez proposait une façon poétique d'aborder les cartes, qui ne demandait aucune connaissance préalable, mais c'est différent."

Je ne vois absolument pas en quoi c'est différent. (même si je reconnais bien volontiers qu'Enrique a des qualités et une cervelle tout à fait remarquables wink  )

Je ne connais pas sa technique, j'ai juste vu la bande annonce du film "Tarology".
Il est indéniable que c'est une approche différente que celle de Jodo, qui est aussi très
différente que celle d'un(e) voyant(e) qui prédirait l'avenir par les cartes, etc. etc.
Il existe sans doute des passerelles entre certaines méthodes, entre certains tarots...
mais c'est différent wink

Chèvre a écrit:

enfin, je prendrai un autre exemple de "livre sacré" (si on admet que le tarot en est un, ou un truc qui ressemble à ça, et c'est mon cas) : la Bible.

Bien sûr on peut étudier le Nouveau Testament de milliards de façons différentes. Il n'empêche que la "Bonne Nouvelle" s'adresse à tous, et sans étude, et sans effort (pour la "recevoir", en tout cas ! )

C'est une comparaison qui pourrait engendrer un très large débat... qui s'écarterait du tarot big_smile
La "Bonne Nouvelle" qui s'adresse à tous, sans étude et sans effort... je n'y crois pas.
J'ai vu tant de croyants convaincus de bien faire en suivant le texte à la lettre
et engendrer des catastrophes.
Que ce soit dans Le Coran ou chez St-Paul, il y a des choses qui sont liés à une époque,
et qui, pris hors contexte sont source de nombreux malentendus et manipulations.

Hors ligne

 

#61 11-11-13 22:50:23

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

oui, on sort peut-être un peu du Pélerinage des Bateleurs (quoique...)

On pourrait relancer ce débat ailleurs, si ça te dit.

Juste un point (il est tard). Tu dis :

une femme qui porterait des boucles d'oreilles en forme de croix sans être un minimum consciente du symbole religieux.
Ca donne peut-être une certaine prestance à son look, mais si elle dit ne pas connaître l'histoire derrière, je trouve ça très moyen.

Faudra que tu me précises.. quel sens au juste est-elle sensée connaître ? Celui attaché à quel lieu ? Quelle époque ? Quelle religion, quelle confession ? La croix a-t-elle commencé à être utilisée avec les chrétiens ?

Je n'arrive pas à comprendre... quand on porte une croix, on devrait (.... on devrait? tu es bien bien sûr ?) être conscient de QUOI , au juste ? Du symbole religieux de qui ?

C'est quoi une croix ?

C'est quoi, un boeuf ? Un aigle ? Un ange ? Un lion ?

Tu ne crois pas plutôt qu'en assignant un sens, ou même plusieurs sens, parce que tu les crois universels... ou plus importants que d'autres, ces fameux sens... bien codifiés...

... bref, tu ne crains pas qu'en faisant ça, tu fermes, tu verrouilles ta compréhension... et ton appréhension des formes, au lieu de les ouvrir ?

Hors ligne

 

#62 12-11-13 09:11:46

Saphir
Membre Ermite
Date d'inscription: 18-10-13
Messages: 104

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Chèvre a écrit:

Je n'arrive pas à comprendre... quand on porte une croix, on devrait (.... on devrait? tu es bien bien sûr ?) être conscient de QUOI , au juste ?

Hé hé, quel bon avocat du diable wink
Pour savoir vivre le plus harmonieusement possible en société,
il faut (oui, il "faut") un certain nombre de codes de conduite
(de la politesse au code de la route, en passant par la prévention
et la pénalisation de la violence), un certain type de
communication compréhensible par tous (la langue bien sûr,
mais aussi des sigles) et même un certain nombre
de croyances communes (notre "bon sens", nos "hypothèses
scientifiquement prouvées" etc. sont des concepts subjectifs
liés à une époque, une culture).

J'aurais pu prendre un autre exemple que la croix chrétienne,
peu importe :
le croissant islamique, la croix gammée ou une stylisation de
pénis en érection.
Chacun de ces symboles sont liés à des significations communément
admises, qui peuvent donc susciter des réactions.
Nous vivons probablement dans des pays différents mais tu ne vis
pas dans le monde des bisounours où tout cela importe peu, pas vrai ?
Tant qu'il y aura des humains, il y aura des symboles et des codes.
Je n'ai jamais prétendu qu'on ne pouvait pas les questionner.

Chèvre a écrit:

C'est quoi une croix ?
C'est quoi, un boeuf ? Un aigle ? Un ange ? Un lion ?

C'est intéressant de se poser ces questions

soit a) après en voir étudié le sens qu'ont voulu y mettre les
concepteurs du tarot que nous empruntons.
Il s'agit alors d'une remise en question des acquis.

soit b) en adoptant une attitude d'ouverture au monde sans s'arrêter
à ses conventions.
Là, le questionnant simule un état enfant qui découvre le monde.

Les deux approches de questionnement sont intéressantes.

Comparons à présent (j'ose!) l'usage thérapeutique par le tarot
et la médecine :
l'approche "a" ci-dessus correspondrait par exemple à un médecin
qui remet en question ses acquis en s'intéressant de près aux
médecines parallèles ;
l'approche "b" à un praticien de médecines parallèles qui n'a pas
étudié la médecine mais a testé certains mélanges, qu'il recommande
aux gens.

Libre à chacun de choisir en qui il a le plus confiance.
En ce qui me concerne, c'est "a".
Sans me fermer à "b", mais avant de tester une de ses mixtures
médicinales, j'attendrai qu'elle ait fait ses preuves big_smile

Chèvre a écrit:

Tu ne crois pas plutôt qu'en assignant un sens, ou même plusieurs sens, parce que tu les crois universels... ou plus importants que d'autres, ces fameux sens... bien codifiés...
... bref, tu ne crains pas qu'en faisant ça, tu fermes, tu verrouilles ta compréhension... et ton appréhension des formes, au lieu de les ouvrir ?

Pourquoi me dis-tu "TU fermes, TU verrouilles, TA compréhension" ?
Il ne me semble pas avoir encore abordé ici ma manière d'interpréter
les arcanes, ni même avoir affirmé détenir la vérité wink
Comme tu l'auras compris, je pense qu'il est bon d'adjoindre étude
et questionnement.
A condition de ne pas se fermer à sa propre intuition, ça ouvre, au
contraire, à des conceptions et des perceptions auxquelles on n'aurait
pas pu accéder seul.

Dernière modification par Saphir (12-11-13 09:17:37)

Hors ligne

 

#63 12-11-13 22:33:23

Nojamandre
Nouveau / Nouvelle
Date d'inscription: 18-12-10
Messages: 162

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Je n'ai pas bien compris l'objet du différent et peu importe, juste un petit mot sur le symbole.

La plupart des personnes font, agissent par "imitation" et sans forcément comprendre le sens ni en donner. C'est tout à fait faisable. Pour ce qui est de comprendre comment, pourquoi tel symbole c'est loin d'être à la portée du premier venu et je suis d'accord sur le fait qu'effort et travail sont nécessaires. Qui prétendrait devenir violoniste de haut niveau sans s'adonner régulièrement à l'étude?

Le problème avec le symbole c'est que ça reste abstrait et dans cette mesure le(s) sens qu'on lui attribut est inhérent à notre représentation des choses, à notre niveau de compréhension donc à notre perception. Et souvent on est biaisé par cette dernière.

Camoin voit dans le tarot un chemin vers Sirius, peut-être l'évangile de Marie Madeleine, si je ne dis pas de bêtise.
Un autre y voit la création de l'Abbé Suger...Ou encore la connaissance transmise des cagots ces êtres au sang bleu-vert d'après Ambroise Paré. Un autre le livre de Thot en image, etc.

La vraie question est peut-on étudier un symbole ou faut-il le vivre pour le comprendre? Et concernant l'expérimentation ça reste subjectif dans la représentation tout simplement parce que le problème du symbole se pose, comment? Si le serpent, qui est objectivement un animal universel, est représenté par la kundalini en Inde avec cette énergie qui est sensée remonter le long de la colonne vertébrale lors d'une modification du champ de conscience de l'expérimentateur, pourquoi ce même symbole n'est-il pas utilisé aussi en Europe?

Si je veux expliquer un truc et utiliser le symbole "arbre", oui mais voilà mes voisin l'ont tous déjà utilisé et le problème est que si je le reprend alors tout le monde fera l'amalgame avec les autres visions et personne ne remarquera la différence. Il faut donc se démarquer et prendre un autre symbole qui s'ajusterait tout en apportant une nouveauté. Ce problème c'est toujours posé dans la création artistique. C'est un élément non négligeable me semble-t-il, d'autant que le symbole est un signe fédérateur, par exemple pour ceux qui suivent l'actualité on a le bonnet rouge.

Au final on peut lire autant de livre que l'on veut sur les symboles, c'est bien on se cultive mais si cela ne s'accompagne pas d'une expérimentation concrète, car selon moi le symbole ne l'est que pour celui qui ne l'a pas vécu, alors on reste sur sa faim.
Et le risque c'est d'expliquer un symbole par un autre, bonjour les boites russes (par exemple le symbole 22, 22 arcanes tiens comme les 22 lettres hébraïques, bingo le tarot est d'origine hébraïque).

Pour ma part je préfère m'appuyer sur la réalité dite objective, celle que l'on peut expérimenter au quotidien. Et le tarot s'avère utile, quand patrick Burensteinas explique que 3 composantes sont importantes dans le travail alchimique, j'y vois 3 lames du tarot :
- immobile :et je suppose que la papesse en est la parfaite illustration, en plus elle est silencieuse et combien ont du mal à rester en place ou ne supporte pas le silence? Car il faut se taire pour pouvoir entendre autrement et donc rester immobile;
- rectifier : le pape marque bien cette nécessité de suivre une voie spirituelle qui rentre dans un cadre, les deux poteaux derrière lui.
- aligner : la justice. Quand un flic verbalise un type d'un pv pour x raison, on dit qu'il "s'est fait aligner". Et quand il le sanctionne et lui impose de rectifier son comportement et ce dernier ne peut le faire que s'il reste immobile et silencieux.

Le symbole c'est sympa mais pour en faire quoi concrètement?

Dernière modification par Nojamandre (12-11-13 22:36:10)

Hors ligne

 

#64 13-11-13 19:07:14

Mystavi
Membre Sans Nom
Date d'inscription: 13-06-09
Messages: 218

Re: Le Pèlerinage des Bateleurs.

Bonjour à tous

Nojamandre a écrit:

La vraie question est peut-on étudier un symbole ou faut-il le vivre pour le comprendre

NB : dans un souci de cohérence je me suis permis de continuer (et déplacer) cette passionnante conversation dans "le tarot de Viéville" et dans une nouvelle rubrique "le sens du S".

                                            ( la discussion "le sens du S" ouverte par Mystavi se trouve à cette adresse - note du modérateur )

Dernière modification par Chèvre (15-11-13 16:05:38)

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création