Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 08-06-15 23:11:32

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1636

L'ordre du tarot (suite à un post de Mystavi)

.
.
Dans un sujet récent consacré à un livre de Carole Sédillot, l'ami Mystavi écrivait ceci :


Mystavi :

Logiquement, il n'y a pas de raisons que le tarot n'aie pas un début et une fin car tout, absolument tout dans notre univers à un début et une fin ; et donc un ordre. En plus, philosophiquement, comme reflet du grand monde (le macrocosme), le tarot ou petit monde (le microcosme) se doit d'être doté d'un ordre, sinon ça ne fait pas sens.

Si l'on pose la question autrement, cela fait : le tarot pourrait-il ne pas avoir un ordre ?

On en revient à l'un des grands leitmotiv du tarot que j'ai appelé la quête du sens.

Sur mon site j'ai mis une photo du Viéville classé dans un ordre que je considère comme le début et la fin du tarot : http://editions-sivilixi.com/les-myster … -du-tarot/
Cela donne Denier - coupes - bâtons - épées - arcanes majeurs. Donc l'Alpha et l'Omega du Viéville c'est l'As de denier et l'arcane XXI.

J'explique mon raisonnement dans les deux chapitres "Correspondances" et "L'ordre du tarot" dans le deuxième volume de "Les Mystères du tarot de Viéville".

Il faudrait d'ailleurs le voir comme une roue et d'aspect cyclique parce que l'essence du taro est la Rota, la roue.

.
.
.


La question que pointe Mystavi paraît plus qu'intéressante : importante, que l'on partage ce point de vue ou non, que cet ordre soit supposé, observé, retrouvé, qu'il soit réel ou imaginaire, universel ou propre à chacun(e)... Bref ! ce fil, dédié spécifiquement à ce sujet, permettra d'en discuter...

à vous lire !

Chèvre

Hors ligne

 

#2 15-06-15 14:39:55

Mystavi
Membre Sans Nom
Date d'inscription: 13-06-09
Messages: 217

Re: L'ordre du tarot (suite à un post de Mystavi)

Oui, comme le fait justement remarquer Chèvre, l'ordre du tarot est une question éminemment importante.

La première difficulté est d'ordonner les séries de mineurs. Le classement des quatre éléments terre/eau/air/feu est une bonne base. Voici les arguments que j'ai fournis dans le deuxième volume de mon livre Les Mystères du tarot de Viéville :

"Correspondance des quatre séries avec les quatre éléments
Il est naturellement très tentant de faire correspondre les emblèmes des quatre séries avec les quatre éléments. Une telle correspondance serait de nature à nous apporter de précieuses indications sur les quatre séries. Cependant il y a des divergences de vue chez les exégètes du tarot concernant ces correspondances :
Paul Marteau donne Bâton/feu, épée/air, coupe/eau et denier/terre, avec comme arguments que l’épée tourbillonne dans l’air, le bâton est issu du bois générateur du feu, la coupe est réceptacle de l’eau et le denier est le symbole des métaux que recèle la terre. D’emblée nous dirons que si les arguments sont intéressants pour le denier et la coupe, le bâton/bois détruit par le feu ne fait ressortir que l’aspect destructif et l’argument de l’épée tourbillonnant dans l’air paraît un peu court.
J. Maxwell voit les bâtons représentant la végétation, la terre (Papus et Thierens y voient les trèfles) ; les coupes, l’eau ; les épées, le feu et les deniers, l’air.

Pour notre part nous pensons que les deniers correspondent à l’élément terre (solide, physique, minéral, froid)  par leur analogie avec la rotondité de la terre mais surtout parce que le denier métallique est le symbole des métaux que recèle la terre ; les coupes correspondent à l’élément eau (liquide, émotivité, humide) parce qu’elles peuvent contenir le liquide ; les bâtons correspondent à l’élément air (gazeux, sec) parce que le bois de l’arbre s’épanouit dans l’air et que la feuille vit dans l’échange gazeux avec l’atmosphère ; les épées correspondent à l’élément feu (l’éther, la chaleur) parce que l’épée naît dans le feu puis vit dans le feu du combat et, correspondance complémentaire, est baptisée dans l’eau lors de la trempe.

Il existe aussi une correspondance avec les couleurs qui, par un chemin détourné, peut nous confirmer ces associations : le denier correspond au carreau (rouge et passif) qui a la forme du carré , la terre ; la coupe correspond au cœur (rouge et passif) symbole de l’émotivité, de la passion et la coupe du Graal recueille le sang issu du cœur du Christ ; le bâton correspond au trèfle (noir et actif) symbole végétal (en anglais, la couleur trèfle se dit club qui est aussi un bâton d’attaque ) ; l’épée correspond au pique (noir et actif) symbole du métal qui transperce.
Signalons que sur le jeu à l’écu de Bretagne , le valet de pique s’appuie sur une grande épée et sur des cartes françaises  de la même époque Louis XII, le valet de trèfle a un bâton et le valet de pique une grande épée. Sur des jeux plus tardifs c’est une constante de voir une épée à la ceinture du valet de pique.
Qui plus est, il semble que la forme des symboles des couleurs (carreau, cœur, trèfle, pique) soit dérivée des triangles de l’étoile à six branches et de sa correspondance avec les éléments (voir la figure du sceau de Salomon : symbolique des éléments, dans le premier volume de notre étude) :

http://img11.hostingpics.net/pics/711202FiguresymbolismedescouleursSIVILIXI.jpg

Dernière modification par Mystavi (15-06-15 14:44:55)

Hors ligne

 

#3 20-06-15 16:42:56

Mystavi
Membre Sans Nom
Date d'inscription: 13-06-09
Messages: 217

Re: L'ordre du tarot (suite à un post de Mystavi)

En complément de cette symbolique des quatre éléments pour ordonner le tarot, il y a la symbolique des quatre Ages : le premier, l'Age d'or, le plus long ; le second, l'Age d'argent ; le troisième, l'Age de bronze et le quatrième et le plus court, l'Age de fer. Ces quatre âges dont Hésiode et surtout Ovide ont parlé sont repris des Yugas des hindous. Pour notre taro il est aisé de faire correspondre le denier à l'Age d'or car le denier d'or (comme à l'as de denier) est facile à imaginer. Il est encore plus évident de faire correspondre l'Age de fer à l'épée. L'Age d'argent correspond à la coupe qui souvent est faites d'argent. Et le bâton à l'Age de bronze.

Il y a une hiérarchie qualitative dans cette succession des quatre Ages. Il est dit que le Kali Yuga, l'Age de fer, est le plus court et le plus sombre, l'âge où l'immersion dans la matière est le plus fort et où l'esprit recule. Il faut bien ressentir les quatre figures d'épée - spécialement le roi d'épée - pour faire le parallèle avec l'Age de fer. Mais paradoxalement il ne faut pas s'imaginer pour autant que les arcanes de deniers d'aujourd'hui soient le pur reflet de l'Age d'or. Avant tout ces quatre Ages qui forment le Grand Age sont une chronologie comme peut l'être la Grande Année (plus connu sous l'appellation de rythme de précession des équinoxes). Cette parenté de la Rota (le taro vu comme une roue) avec les quatre Ages a l'avantage de placer l'homme au centre de cette chronologie et d'insuffler au tarot une dimension cosmique d'une très haute portée philosophique. Dès lors c'est l'Homme (ou l'humanité) qui parcourt l'ordre de cette succession d'âges comme c'est l'homme qui parcourt l'ordre de la Rota, la roue du monde, du début à la fin, de l'Alpha à l'Oméga.

Dernière modification par Mystavi (20-06-15 16:57:37)

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création