Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 14-12-13 17:18:30

Aliboron
Membre Impératrice
Lieu: Menton
Date d'inscription: 27-11-13
Messages: 12

Langue des oiseaux, un peu d'histoire

Bonjour

Bon, il y a certes quelques rapports entre la "langue des oiseaux (version Nojamandre) et ce que Chèvre, ailleurs qu'ici, qualifiait plaisamment de "tarot des barjots"; à savoir l'usage assumé et conscient d'une liberté d'investigation totalement subjective, se dispensant d'en référer à une quelconque autorité "traditionnelle", ceci pour le plaisir d'investiguer ludiquement, et qui sait, de faire des trouvailles...  Lesquelles, n'étant pas destinées à devenir des Vérités assénées aux autres, mais des occasions de chercher et papoter entre passionnés, pour jouer... ainsi qu'y invite (entre autres invitations...) le JEU nommé tarot.

On est là pas très loin de l'écriture automatique, avec les avantages et les inconvénients d'icelle. Manifestement, son flux aléatoire charrie parfois des pépites, mais après on en fait quoi ? La question reste pendante et sa résolution dépendra de chaque-Un. Mais de là à  en faire des Vérités d'emblée universelles auxquels les profanes seraient totalitairement tenus d'adhérer  ???

De l'autre coté (lequel ne me parait pas antinomique du précédent, si on a  l'esprit ouvert), on voit des investigations soucieuses de re-trouver le mode d'emploi originel (non fourni) de ces Mutus Liber. Les recherches de Charly sont, à mes yeux asiniens, emblématiques de ces enquêtes initiées (principalement) par G. van Rijnberk. Mais, le rattachement érudit de ces Ymages à la seule tradition alchimique, voir R+C, ne me semble pas répondre à toutes les possibilités qu'elles offrent, et surtout pas à leur vertu divinatoire avérée. Hors de cette alchimie point de salut pour les tarologues ? J'y reviendrai plus loin.

Pour en revenir à ces "oiseaux", voici, vite fait-mal fait, un petit historique de cette mouvance très contemporaine.

Cette "méthode" n'est évidemment pas sans  illustres antécédents, à commencer par Léonard de Vinci qui, en son "Traité de la peinture" recommande ceci aux ceusses en manque d'inspiration :

[…] si tu regardes des murs souillés de beaucoup de taches, ou faits de pierres multicolores, avec l’idée d’imaginer quelque scène, tu y trouveras l’analogie de paysages au décor de montagnes, rivières, rochers, arbres, plaines, larges vallées et collines de toute sorte. Tu pourras y voir aussi des batailles et des figures aux gestes vifs et d’étranges visages et costumes et une infinité de choses, que tu pourras ramener à une forme nette et compléter". Voir ce lien, par exemple :

http://litterature20.paris-sorbonne.fr/ … ormel.html

Évidemment, on n'en est pas resté à cette prescription "artistique"  du grand Léonard et plus on se rapproche de l'invention de la psychanalyse, plus ces effets de l'imagination se verront investigués, théorisés et... systématisés.  Freud donna (en 1910) le coup d'envoi, en revenant par la bande à De Vinci, soucieux de s'expliquer la sexualité inavouable de ce dernier. Bref, Sigmund repéra dans une de ses toiles comme un "vautour"... qui n'y figurait pas volontairement, etc...  Sur Freud et le souvenir d’enfance de Léonard de Vinci, on peut consulter ce lien :

http://www.psychanalyste-paris.com/Le-L … Freud.html

Mais il fallut attendre le fameux test de Rorschach, en 1921, pour que ce procédé soit systématisé et auréolé d'une valeur d'investigation du "non-dit", objective. Enfin,  un non-dit encore relégué à l'expression plastique, ou iconographique; même si les rapports du jeu de mots à l'inconscient avait déjà été abordés par Freud. Mais, considérer que la méthode ait une portée universelle fait problème. Qu'y verrait ou entendrait donc un papou ou un esquimau ???

Voir les recherches honnêtes d'un Devereux ou d'un Tobie Nathan sur l'ethnopsychiatrie...

http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuv … 40592.html

On en était plus ou moins resté là jusqu'à ce que le "développement personnel", se nourrissant de tout ce que l'air du temps rendait disponible, profite des recherches de C.G. Jung sur l'alchimie pour inclure dans les "trouvailles" précédentes (et non l'inverse) le domaine de l'ésotérisme dit traditionnel, et notamment l'alchimie. Sa "langue des oiseaux" à elle,  semblant identique à la version nouvelle inaugurée par Freud, au prétexte que certains patients du bon docteur Jung faisait, en rêve, de l'alchimie sans le savoir. On verra plus bas qu'il s'agit d'un gros malentendu.

Cette promotion du "gazouillis" fut l’œuvre (vers 1969) d'un psy jungien, aussi sympa qu'allumé, nommé Etienne Perrot, qui ouvrit un premier séminaire "alchimique" le 16 octobre 1969 d’où sortirent certains de ses livres comme Les Trois pommes d’or, La Consolation d’Isaïe.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tien … nalyste%29

Bien sur, le créneau fut rapidement exploité par d'autres moins "enjoués" et surtout moins modestes,  y voyant un commode raccourci vers je ne sais quelle Nature Originelle ou Tradition dite Primordiale... accessible à peu de frais moyennant quelques pirouettes verbales.

Il est vrai que les élucubrations d'un Grasset d'Orcet, elles-même  cryptées alors qu'elles se proposent de dé-crypter, peuvent enduire d'erreurs. D'autant plus qu'elles semblent avoir été validées par Fulcanelli en personne(s) ! Même si, comme le rappelle ce cher Filostène, le sieur Grasset "n'apparait que dans le chapitre rajouté dans la seconde édition du Mystère des Cathédrales, en 1957, de la Croix cyclique d'Hendaye ! Et encore s'agit-il d'une simple citation". Etc....

Bref, au 1er rang desquels grands auto-initiés faisant l'article de cette commode "langue adamique", je placerai le sieur Monin, auteur de majestueux ouvrages ayant pour caractéristique principale un recourt systématique aux Majuscules...hi hi.
Au sujet de ce gourou auto-proclamé, devenu châtelain.... pour raffermir sa prise directe avec le Son Primordial, on lira avec profit ce qu'en rapporte le lien suivant... où l'on voit qu'il s'agit avant tout d'un piège à... sons (le C initial se convertissant, automatiquement, en S)  :

http://www.prevensectes.com/newage2.htm

"Le Château du Magnet, où souffle l'Esprit du Moyen Age, abrite une École de Chevalerie, " Radiance ", le musée de la " Mère Universelle ", un " marché médiéval ", une école de calligraphie (" La Lettre Ornée"), de poterie (" Terre de Feu "), de taille de pierre (" Les Ymagiers "), de peinture (" Artémis "), , de céramique (" l'Arabesque "), etc. Tous les samedis, les Chevaliers de Radiance invitent à une " Nuit médiévale " : repas au feu de bois dans la grande salle du château, contes et légendes, musique, chants, danses, etc.
Malheureusement, un récent procès vient de ternir la belle image de marque de cette secte issue du Nouvel Age. Courageusement, des ex-adeptes ont témoigné avoir été trompés, exploités, manipulés par Yves Monin, dit " Emmanuel ", le " guide extérieur momentané " dont les " messages " étaient " la voix de l'âme qu'on n'était pas encore capable d'entendre ".

Je suppose qu'il en a profité pour dé-couvrir l'efficience du langage....juridique.

Promis-juré, la prochaine fois je me fendrai (pour les paresseux) d'un argumentaire  sur ce qu'il faut entendre quand on dit "langue des oiseaux". Les travaux de Richard Khaitzine, Roger Mazelier, ou de Pierre Dujols convergeant, inexorablement, vers une origine historiquement repérable de ce "procédé" de chiffrage. Quant à la langue "adamique", c'est une autre histoire, mais je veux bien m'y risquer si ça intéresse quelqu'un. Ça fera, au moins, voyager dans le temps et l'espace

Cordialement
aliboron

Dernière modification par Aliboron (14-12-13 18:39:04)


Numquid resina non est in Galaad ?

Hors ligne

 

#2 24-12-13 10:51:39

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1632

Re: Langue des oiseaux, un peu d'histoire

Aliboron a écrit:

je veux bien m'y risquer si ça intéresse quelqu'un.

big_smile oui !!!!

Hors ligne

 

#3 24-12-13 11:33:06

Laurent EDOUARD
Propriétaire du forum
Lieu: Reims
Date d'inscription: 05-07-07
Messages: 274
Site web

Re: Langue des oiseaux, un peu d'histoire

OUI aussi ;-)


****************************************************
Lecture psychologique des tarots de Marseille -
- 4 étoiles dans le Guide de la Voyance d'Anne Placier -
****************************************************

Hors ligne

 

#4 25-12-13 10:27:06

Sesame
Membre Sans Nom
Lieu: Paris
Date d'inscription: 14-12-08
Messages: 247

Re: Langue des oiseaux, un peu d'histoire

Laurent EDOUARD a écrit:

OUI aussi ;-)

Oui 3 fois.
On est très friand de cette histoire de la langue des oiseaux.

Richard Khaitzine vient aussi de nous quitter. Ses livres nous auront ouvert pas mal d'horizons. Il avait collaboré à la revue Atlantis, autre terreau de la langue des oiseaux depuis sa fondation en 1926-1927 par Paul Le Cour. Cette date est aussi celle de la première édition du Mystère des Cathédrales, comme quoi !

Dernière modification par Sesame (06-01-14 13:12:21)

Hors ligne

 

#5 05-01-14 07:49:25

Aliboron
Membre Impératrice
Lieu: Menton
Date d'inscription: 27-11-13
Messages: 12

Re: Langue des oiseaux, un peu d'histoire

Bonjour à tous,

Sincèrement honoré du crédit que vous m'accordez.... mais embarrassé de ne pouvoir poursuivre avant mi-février, alors j'avoue : suis parti me balader trop loin de ma bibliothèque. (Ma parano exigeant que je "justifie" mes élucubrations, à grand renfort de citations et renvois précis...).

Cordialement votre
aliboron


Numquid resina non est in Galaad ?

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création