Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 19-07-07 00:38:54

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 495
Site web

Paul Marteau

Bonsoir ou bonjour c'est selon le moment ou vous lisez,

J'ai découvert les tarots par ce jeux là il y a bien longtemps selon le calendrier, je devais avoir environ une vingtaine d'années. Je suis né en 1956, la génération post 68 donc.
Maintenant que j'ai compris combien ce jeu avait subit de transformations (voulues par Paul Marteau), je mesure le chemin parcourue et apprécie encore mieux les Tarots disons plus authentiques meme si le Grimaud/Marteau est à présent devenu une part de l'histoire du tarot.

Ce jeu de Marteau s'est développé grace à la puissance financière de la Maison Grimaud et dans un contexte de concurence apre entre les différents éditeurs cartiers. Les procès en concurence déloyale ou imitation étaient fréquent également à cette époque. Et Grimaud gagnait les procès, cela aide au développement. 
Maintenant les procès sont plus rares mais disons que l'industrie de la carte et du Tarot en particulier est toujours aussi concurentielle.

Les grosses "Majors" ; on dira quand meme pas Majeures wink de la profession se comptent sur une main dans le monde et je pense que les petits "artisans" comme Il Menneghiello, Jean Claude Flornoy et autres ont une place importante à tenir:
Restituer les Tarots Historiques que sont Bourlion, J.P Laurent, Chosson, Conver, Noblet, Carrajat, Dodal, Payen, Burdel, Vieiville, Jerger, Arnoux & Amphoux et bien d'autres.
En fait bien des jeux (pas tous quand meme...) apportent leur pierre à une Tradition du Tarot qui comme toute tradition n'est pas fixée ad vitam eternam.
N'oublions pas que la Vie c'est le Mouvement.
Le tout est de ne pas partir partout et de n'arriver nulle part smile

C'était ma petite minute philosophique dans un espace temps de quelques minutes.

Bonne journée ou bonne nuit c'est selon bien sur.
Comme disait mon petit tamis , c'est fou ce que le temps passe.

Yves Le Marseillais cool


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#2 08-09-07 15:26:12

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 495
Site web

Re: Paul Marteau

Bonjour tout le monde,


Je vois que ce debat ne rencontre pas beaucoup de succes...

Petite info pour alimenter le sujet:
A votre avis combient de jeu de Grimaud/ Marteau se vendent par an en France et dans le monde ?

Attention cette question comptera dans votre examen de Tarot bussiness man/woman smile

Reponse:
France: 100 000
Monde: 300 a 400 000

Ca donne le tournie non ?

Beaucoup de deniers donc.

A vous lire.. peut etre.

Yves Le Marseillais


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#3 08-09-07 18:40:16

Nicoleo
Membre Jugement
Lieu: Toulouse-Blagnac
Date d'inscription: 23-07-07
Messages: 1221

Re: Paul Marteau

Bonjour,

J'avais lu ton intervention, mais ne pouvais rien ajouter de plus, n'y voyant pas débat smile

C'est également par le Grimaud/Marteau que je suis venue aux tarots, mais en passant par une école ésotérique grâce à laquelle j'ai lu les deux gros pavés "Méditations sur les arcanes du Tarot" et "Le Tarot, Initiatique, symbolique et ésotérique". Le premier qui est aussi le premier que j'ai lu, méditait sur le Grimaud/Marteau, le second sur le jeu d'O.Wirth. C'est trop gros, j'ai pas tout retenu... mais ce fut une excellente initiation.

L'info que tu nous apportes ne m'étonne pas. Le Marteau est devenu incontournable.
Le Noblet commence à faire sa petite place, et me plait de plus en plus.


Amicalement. Nicoleo

La nature peut vivre sans l'homme, mais l'homme ne peut pas vivre une journée sans la nature.
(Hoàng Huong/CVN 05/08/07)

Hors ligne

 

#4 02-07-08 12:30:09

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: Paul Marteau

Bonjour Yves le Marseillais,

Je prends connaissance de ton message concernant le Paul Marteau, c'est une grosse machine financière mais les petits artisans ont leur place... Grimaud regarde sa dernière ligne sur son bilan celle du résultat... il faut de tout pour composer ce petit monde...

Les autres sont créatifs, sensibles, artistes ils s'intéressent à l'histoire et grâce à vos recherches historiques dont tu fais partie, vous amenez les amateurs que nous sommes vers plus de sensibilité, j'ai moi-même envie d'acquérir d'autres tarots anciens pour le plaisir des yeux.

Alors merci à vous toutes et tous pour vos recherches constructives, chacun à sa manière fait parler le tarot...
le principal étant se sentir en harmonie avec lui NON ?

Je ne prends pas trop le temps de visiter d'autres sites, mais par le biais de ce forum j'ai vu des images du tarot Vieville peut-on se le procurer simplement ? j'avoue qu'il m'attire...

Pour l'instant je regarde le Noblet et j'essaie de comprendre le message qu'il veut bien me faire passer.

Tempérance

Hors ligne

 

#5 02-07-08 15:18:05

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Paul Marteau

Bonjour

M'éditant !! sur les questions de Tempérance dans ses 2 articles d'aujourd'hui, il me semble que pour " comprendre le message " des jeux, il faut garder présent à l'esprit que les cartiers appartiennent  à un Compagnonnage. Tous les jeux anciens ne sont pas des Chefs d'Oeuvre loin de là, n'est-ce pas Yves le Marseillais ! Mais si l'on étudie les jeux les plus connus sur ce site et les plus extrêmes (par l'âge), je veux nommer le Vieville (milieu XVII è) Conver (fin 18è), une constante iconographique apparaît. Les personnages, toujours dans les mêmes attitudes, tiennent leurs instruments toujours dans le même angle, même le Valet de Bâton qui fait le compas et l'équerre à la fois ! L'As de Coupes est toujours " circondé de 7 bastions ", deux rois toujours jeunes et imberbes tiennent dressés leurs attributs tandis que les deux autres sont barbus et abaissent le leur toujours dans le même angle...

Nous sommes invités à considérer, dans ce cadre, les différences "marquées" entre ces jeux.

Nous prendrons le Conver, qui étant plus récent, donne plus d'informations que les autre jeux, certainement parce que l'information livrée au fil du temps apparaît de moins en moins visible.
Pourquoi y a t'il un 4 de dessiné dans la corde du Pendu, ces 2 gravures sur le trône de pierre du Roi d'Epée, un serpent dessiné dans la roue gauche du Chariot, un visage dans la "bête" de la Force, le signe de l'or (et du soleil) dans le sol du Cavalier d'Epée.
Pouvons nous rassembler toutes ces questions qui pointeraient vers une connaissance ? Oui! Suffisamment pour comprendre que faire apparaître un enfant ou un hermaphrodite dans la vulve primordiale ou un zodiaque en 21 n'est qu'une déclinaison du même message, et pour expliquer les bizarreries apparentes de la 16è carte de Vieville, par exemple.

Wirth ( Marteau a été plus humble ) "voit" la Maison Dieu comme une tour foudroyée et prend soin de fendre avec une pierre de la tour le crâne d'un homme qui tombe. Et tous les tarologues depuis des lustres de définir la carte comme négative, implicant ruine et chutes sur tous les plans ! Mais si nous examinons la Maison Dieu, nous voyons deux personnages, dont un fait des cabrioles, heureux de trouver une " herbe dorée "; et une tour COURONNEE par 4 " éléments " , cette couronne  est délicatement soulevée par une énergie qui dispense une pluie de bulles, c'est là un artifice pour montrer que ce que renferme la tour est cette énergie. Cette énergie visible jusqu'en 19, les cartes nous apprennent qu'elle est produite par les Etoiles, la Lune et le Soleil.
Vieville connait le jeu de mot latin sur l'herbe et la toison, tous deux d'or.
Conver nous apprend à cuire cette énergie dans sa tour à 3 niveaux, Vieville avec sa Lune où et quand la recueuillir.

Pour revenir à de possibles chefs d'oeuvre, le Chariot donne une indication immédiate. Selon que le Chariot sera tiré par des chevaux, des cygnes, des sphinx... etc, l'enseignement IMMUABLE sera décliné avec la cabale (cavale), le Graal, l'alchimie rose-croix ...

Tempérance, tes petites bulles de couleur sont appelées prana dans une autre tradition ou ki dans le reiki.

Cordialement

Charly

Hors ligne

 

#6 02-07-08 21:31:42

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: Paul Marteau

Bonsoir Charly,

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et de m'en dire davantage, je vous lis avec plaisir seulement je n'arrive pas à vous suivre complètement alors si ma réponse qui suit n'est pas satisfaisante tant pis, pour évoluer il faut se frotter à plus grand que soit !!!

Pour commencer je suis contente d'apprendre que les personnages sont dans la même attitude, les symboles sont bien présents et retrouver des similitudes dans les différents tarots me réconforte... dans le cas contraire cela voudrait dire que je me suis trompée et fourvoyée dans un chemin complètement faux et alors mes certitudes s'envolent dans les nuages... NON ? le compagnonnage c'est fabriquer un outil dans le même esprit
le temps du stage du compagnon chez son maître...

Vous parlez du conver je ne le connais pas mais si je comprends bien cela voudrait dire que les jeux qui sont arrivés par la suite sont dépourvus des symboles dont vous parlez ?

Je cite pourquoi y a t-il un 4 dans la corde du pendu, peut-être pour nous dire que le pendu va retrouver très vite la stabilité, l'équilibre et la puissance dont il a besoin en ce moment dans sa position NON ?

Un serpent dans la roue gauche du chariot. Le serpent est énigmatique, secret on ne peut prévoir ses décisions soudaines, comme ses métamorphoses. Je pense que le l'on peut retrouver un rapport avec ce jeune roitelet qui suit ses pulsions soudaines ?

Les petites bulles seront désormais de l'énergie bienfaitrice et c'est vrai que nous la retrouvons dans la 17 18 et 19 pas la même toutefois...

Pour le reiki je connais la méthode... prana je ne sais pas !!! peut-être pourrez-vous m'éclairer ?

Cordialement,

Tempérance

Hors ligne

 

#7 02-07-08 22:35:31

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Paul Marteau

Chère Tempérance

Après la Révolution, les confrèries étant abolies, je ne connais pas de jeu aussi intéressant que le Conver ( en discuter avec notre historien local Yves le Marseillais !!)

Les Compagnons du devoir ne s'appellent pas compagnons entre eux mais : coterie. Par lettres patentes du roi, les cartiers se regroupèrent en tant que Maîtres, Compagnons et Apprentis. Notez que depuis la Renaissance quand apparaît le tarot, les descendants des " oeuvriers " des cathédrales non plus de maître.

Pour le 4 du Pendu visible dans la corde du Conver : le Tarot repose sur le nombre 12, c'est un zodiaque agrandi (à la Renaissance) 2 X 6 branches coupées, la somme des nombres de 1 à 12 fait 78. De plus la somme des nombres de 1 à 6 est égale à 21 et celle de 7 à 12 à 57. Le Mat ne peut donc appartenir exclusivement au cercle des 22 triomphes.

Revenons au Pendu, si tout le Tarot repose dessus qu'indique-t'il ? La voie du "retournement", de la conversion (metanoïa), en renversant la perspestive de 12 nous passons à 21 le Monde. Il y a là tout un enseignement ! Ce n'est pas le monde tel que nous l'entendons ordinairement, au Moyen-Age c'était le Christ qui était représenté au centre des 4 animaux et ce n'est pas le Christ ici.

Il faut noter encore que les artisans de cette époque "signaient " leurs oeuvres du 4 de chiffre, les "armes " des cartiers sont encore dans le 4 de Deniers et dans certains jeux comme le Dodal (1700) ils ajoutent un 4 devant les yeux de l'Empereur, bien que ce 4 soit déjà dans le cartouche supérieur.

Nous savons par la règle de jeu qu'il y a dans le tarot, 22 triomphes (dont 3 tarots) et des Honneurs et des peintures dans lesquels Honneurs il y a 4 Tarots .

Il y ainsi mis en évidence le 4 + le 3 et le 4 X 3. En conclusion nous devons savoir ce qu'est le nombre 7, les nombres 3 et 4 et le nombre 12. J'emploie ici le mot : nombre, qui n'est pas un chiffre qui exprimerait des quantités mais bien un NOMBRE qui exprime des qualités. Le nombre ne compte pas il signifie. Ici s'exprime les connaissances pythagoriciennes des cartiers.
Les nombres pairs sont féminins, les impairs masculins, examinez dans les séries "énergétiques" la où les éléments : Bâtons; Epées apparaissent; également pourquoi Impératrice et Empereur (3 + 4 ) sont à l'intérieur du (2 + 5) Papesse et Pape.

Le secret est de savoir ce qu'est une MULTIPLICATION dans ce contexte, il faut beaucoup de simplicité de coeur... et de temps pour le trouver ! Et la première me manque encore !

Pour le prana sachez que dans notre tradition il s'appelle esprit universel ( de la Nature ) spiritus mundi.

Cordialement

Charly

Hors ligne

 

#8 03-07-08 09:53:57

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: Paul Marteau

Bonjour Charly,

Une nouvelle fois merci, je vais imprimer vos réponses car j'ai besoin de les lire souvent pour comprendre certains détails.

Vous dites "il faut beaucoup de simplicité de coeur..." je comprends c'est me concernant l'objectif le plus difficile à atteindre, je ne désespère pas... avec de la persérance et de la patience tout s'acquiert.

Cordialement,

Tempérance

Hors ligne

 

#9 03-07-08 12:35:36

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: Paul Marteau

Bonjour charly

je constate que tu n'épuises pas que moi smile

Nous faisons avec Temperance "des études", je te rassure, nous empruntons pour cela des rubriques loin de la cour des grands (je parle surtout pour moi)
Nous "étudions" en ce moment la II

tu dis :
"Impératrice et Empereur (3 + 4 ) sont à l'intérieur du (2 + 5) Papesse et Pape."
la logique aurait voulu que la papesse se trouve avant ou après le pape mais à coté . Dans le jeu proprement dit as tu des informations sur ce détail ?

En matière de "couple" le féminin vient avant le masculin ! mais que dans les 2 cas cela nous donne 7 qui est impair donc masculin ?
en VI nous trouvons l'amoureux
ma reflexion est celle ci :
se pourrait il que l'inhibition de la papesse la sépare du pape ? ou qu'elle doive "franchir" III et IIII

envisages tu une autre forme de numeralogie comme par exemple le bateleur I et le V pape menerait à l'amoureux VI
ou penses tu que je coupe vraiment le cheveux en 4 smile
au plaisir de te lire toutefois menage pas moi un peu, rappelle toi que je suis une toute petite chose débutante et butante smile

bien à Toa
joss

Hors ligne

 

#10 04-07-08 08:59:51

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Paul Marteau

Bonjour Joss

Quelques rappels historiques, selon le catalogue de la B. N. :

" Problème de l'ordre des atouts

Trois types de sources permettent de connaître l'histoire primitive des atouts du tarot en Italie :

a) les jeux existant actuellement,
b) les jeux anciens : quelques jeux peints à la main du XVè siècle (mais sans légende ni numéro sur les atouts), et de très rares jeux imprimés (gravés sur bois) fin XVè et XVIè siècle (certains sont numérotés),
c) les sources littéraires : une seule du XVé, les autres du XVIè siècle.

L'examen de toutes ces sources donne... 12 ordres différents ! Mais si on fait abstraction des 3 Vertus (Tempérance, Justice et Force), on peut segmenter la séquence des atouts en 3 « blocs » :

1)Bateleur, Pape/Papesse, Impératrice/Empereur (avec
qq.var.),
2)Amoureux, Chariot, Roue de Fortune, Ermite, Pendu
(avec qq. var.),
3)     Mort, Diable, Maison-Dieu, Étoile, Lune, Soleil, Monde, Jugement (avec interversion possible des deux derniers).

La position des 3 Vertus au milieu de ces 3 « blocs » successifs permet de regrouper les 12 ordres différents en trois grands types :

TYPE A : Bateleur/Impératrice/Empereur/
Papesse/Pape/Amoureux/Chariot/Tempérance/
Justice/Force/Roue de Fortune/Ermite/Pendu/
M o r t / D i ab 1 e / M a i s o n - D i e u / É t o i 1 e / L une/ Soleil/Monde/Jugement.

NB : le Bateleur n'est pas numéroté et l'Impératrice porte le n' 1 (et la Mort, donc, le n' 13). C'est le Jugement qui est la plus haute carte. Les trois Vertus sont groupées.

Cet ordre est celui dg Tarocchino Bolognese actuel, du Tarot Sicilien (avec des modifications), du Minchiate (id.), du « Tarot de Charles VI » (cat. n' 7) et de quelques autres jeux anciens. Aucune référence littéraire à cet ordre, qui n'est pas attesté avant le xvi- siècle. Le type A serait né à Bologne.

TYPE B : Bateleur/Impératrice/Empereur/ Papesse/Pape/Tempérance/Amoureux/Chariot/ Force/Roue de Fortune/Ermite/Pendu/Mort/Diable/ Maison-Dieu/Étoile/Lune/Soleil/Jugement/Justice/ Monde.

NB : Le Monde est la plus haute carte, suivi de Justice, puis de Jugement.

Ce type n'est plus représenté de nos jours et semble avoir disparu très tôt (XVIè siècle). C'est celui de la plus ancienne source littéraire connue (Sermon anonyme du XVè.).L'origine en serait Ferrare.

TYPE C : C'est l'ordre du Tarot de Marseille et de ses descendants, Tarot de Besançon, Tarocco Piemontese actuel, ainsi que de quelques jeux français des XVIè et XVIIè siècles. Une seule attestation italienne avant le XVIIIè siècle: un poème du XVIè siècle.*
L'ordre de type C serait originaire de Milan et le Tarot « de Marseille » (dont le plus ancien exemple français connu date du XVIIèsiècle) doit remonter à un ancêtre milanais. "


Donc tes questions sont bien légitimes dans le cas de l'étude du Marteau de type C ! J'ai fait le choix d'étudier le TdM parce que nous connaissons la Règle de ce jeu, cette règle est ma base de réflexion, et elle nous apprend qu'il n'y a que 7 tarots. Je pars donc de ce septenaire que je retrouve 2 fois dès les 5 premières cartes et je constate que cette imbrication d'un septenaire dans l'autre est d'influence cabalistique. J'irai jusqu'a trouver un 3è septenaire dans le Vieville avec le Bateleur et l'Amoureux, parce que le Bateleur à 6 boutons sur son vêtement ! Ce qui peut te paraître léger mais le Pendu ayant 4 boutons ( quand Conver dessine le 4 dans la corde en haut) je m'y sens encouragé !

Tempérance m'a donné l'idée de développer le sujet des nombres dans la rubrique Hermétisme, je vais m'y atteler.

Bien à toi

Charly

Hors ligne

 

#11 04-07-08 10:36:02

joss
Membre Soleil
Lieu: toulon var
Date d'inscription: 20-05-08
Messages: 805

Re: Paul Marteau

Bonjour Charly

merci pour ces eclairsissements

Rien ne me semble leger en matière de tarot juste ... compliqué
à mon gout il y en a trop smile ce qui force à reviser se qui nous semblait acquis

Tu parles de bouton du coup je prends le pendu de mon grimaud
il en a 9, ce detail m'avait échappé jusque là n'y voyant que 4 et 3 ce qui m'avait aidé au début à le reperer (4X3 = XII)

j'ai hate de voir ce que tu vas nous concocter dans la rubrique hermetisme

Bien amicalement
joss

Hors ligne

 

#12 01-12-10 12:15:25

Elias
Membre Impératrice
Date d'inscription: 30-11-10
Messages: 12

Re: Paul Marteau

Bonjour à tous.

Il me semble que le livre de Paul Marteau "Le Tarot de Marseille" est paru en 1949 (rectifiez si erreur) ; je possède pour ma part une réédition de 1981, fort belle au demeurant, et en plus un Tarot complet dit "de Paul Marteau" (ed. JC Dusserre) qui reproduit l'édition de 1930 dont l'original est conservé à la BNF.

Je me suis laissé dire que l'édition originale de 1949 du livre de Marteau faisait figurer des images dont les couleur étaient différentes de celles des éditions suivantes du même livre, et aussi de celles de l'édition du jeu de 1930 BNF...
après comparaison, le jeu que je possède présente des couleurs effectivement différentes de celles du "Marseille" courant qui ne contient pas de vert (sauf du vert très foncé)

Quelqu'un possède-t-il l'édition de 1949 pour confirmer la divergence au niveau des couleurs ?
un élément m'aurait-il échappé ?

merci et à bientôt

Hors ligne

 

#13 01-12-10 17:36:01

Bertrand
Membre Tempérance
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30-08-09
Messages: 284
Site web

Re: Paul Marteau

Tu en trouveras confirmation notamment quelque part dans le site de Jean-Claude Flornoy - il y a pas mal de discussions sur le Tarot de Marteau sur le forum Aeclectic, en anglais, notamment quelqu'un qui en a énuméré un paquet de versions avec datations précises, un très gros boulot.

Cordialement,

Bertrand

Hors ligne

 

#14 07-01-11 23:11:05

Mystavi
Membre Sans Nom
Date d'inscription: 13-06-09
Messages: 218

Re: Paul Marteau

Bonjour à tous et bonne année !
J'ai l'édition de Paul Marteau de 1949 et par rapport au jeu moderne, la seule différence réside dans l'intensité des couleurs : elles sont plus mates sur le livre (les reproductions ne sont pas directement imprimées mais rapportées/collées), moins brillantes (j'allais dire criardes...) que sur l'édition du jeu moderne.
Mais je crois que là n'est pas l'essentiel. Le livre de Paul Marteau est sympathique et intéressant mais prouve combien il est difficile de faire parler un mort.
Je m'explique : Paul Marteau a eu le mérite de s'attaquer à l'interprétation des mineurs, ce qui est une gageure. Néanmoins, le tarot de Marseille Grimaud est, pour mon goût, largement aseptisé et il est bien difficile - voir impossible - de faire parler les arcanes mineurs. Ainsi, je lis l'interprétation qu'il donne du Dix d'épées : "Animique : satisfaction et accord mystique sur tout sentiment, dans un amour épuré. Affectation très élevée."
Personnellement, j'étudie le Viéville plus de deux décennies et je dois dire que je ne vois pas le Dix d'épée comme cela et je dirais même qu'il représente le conflit à son point culminant, le divorce violent, la guerre. En bref, la résolution des conflits par l'affrontement.
Ce n'est rien de dire que nos avis divergent... 
Cordialement

Hors ligne

 

#15 08-01-11 17:56:48

Bertrand
Membre Tempérance
Lieu: Paris
Date d'inscription: 30-08-09
Messages: 284
Site web

Re: Paul Marteau

Bonjour Mystavi

Il y a je crois des exemplaires du bouquin de Marteau avec des fac-similes du jeu Camoin (c'est à dire le Conver usé et les couleurs Camoin modernisées qui sont si proches de celles de Marteau).
L'édition Dusserre dite "de Paul Marteau" présentes quelques autres différences que l'intensité des couleurs, le trait est plus léger que la version 1981, quelques détails (pas de dés pour le bateleurs, l'écu à trois fleur de lys sur le quatre de deniers, quelques colorations de détails différentes comme une main blanche pour l'impératrice).
J'étais faché depuis quelques années avec Paul Marteau, je suis quand même largement revenu sur mon opinion - même si les tarots Grimaud ou Marteau sont loin d'être mes préférés le travail de Marteau est fort respectable et d'une grande importance dans l'histoire des Tarots, et quand on voit la quantité de choses de qualités qui se sont inscrites dans l'hyperespace lié au tarot vu  par Marteau (toutes les divinations, les ouvrages tels que les "méditations" ou Carteret, etc) on ne peut qu'être admiratif.

Il me semble rassurant, sans pour autant adhérer à ton interprétation, que tu ne vois pas le dix de d'épées dans le Viéville comme celui du Conver ou celui de Marteau, cela confirme que chaque jeu parle différemment (et parfois de différents sujets).
Cependant quelque part ton interprétation résonne avec celle de Marteau puisque dans vos deux visions il est question de résolution (par l'accord d'un côté ou par l'affrontement de l'autre) : peut-être le signe d'une structure subtile commune - elle - aux différents tarots.

Quel magnifique Tarot que le Viéville quand même !

Cordialement,

Bertrand

Hors ligne

 

#16 08-01-11 18:22:53

Yves Le Marseillais
Membre Etoile
Date d'inscription: 11-07-07
Messages: 495
Site web

Re: Paul Marteau

Bonsoir à toutes et tous,

Tous mes Voeux 2011 bien sur en préalable: Une année importante question Tarot selon les annonces fairtes 5Ste Suzanne Conférences, livres à sortir, réeditions Hadar, Fac similés ect...)

Cela promet de nouvelles discussions passionnées et passionnantes donc.

Ceci dis, je voulais dire que Paul Marteau comme son oncle Georges Marteau a sus transmettre ses collections et permettre aux chercheurs et amateurs de voir et acquérir certaines images numérisées de tarots, photos de bois gravés et autres précieux documents.
Tout cela repose dans les armoires de la BnF à Paris donc et je vous encourage à y faire un tour.
On peut déjà en voir une bonne partie dans la Banque d'Image sur le site BnF.

Et son Tarot avait une bonne base de départ comme le dirons les événements futurs de 2011... Affaire à suivre.

Cordialement.

Yves Le Marseillais


Personne n'est au dessus de l'obligation de dire la vérité.

Hors ligne

 

#17 15-01-11 13:05:11

Daimonax
Membre Diable
Lieu: IdF
Date d'inscription: 12-07-07
Messages: 310
Site web

Re: Paul Marteau

Yves Le Marseillais a écrit:

Et son Tarot avait une bonne base de départ...

Je l'ai toujours dit ;-)

Amitiés,
Daimonax


Servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire. (Tite-Live, II)
[Voyez] ces esclaves de tyrans arrogants, oublieux de leur propre liberté, venir agresser celle des autres.

Hors ligne

 

#18 28-10-12 11:12:55

Alain Jacobs
Membre Etoile
Date d'inscription: 12-02-12
Messages: 470

Re: Paul Marteau

Quitte à passer pour un idiot, je ne suis toujours pas parvenu à savoir précisément ce qu'il en est de ce jeu.
J'ai lu trois avis divergents quant à sa réalisation sur base...
-du Conver,
-du Arnoult/Lequart
-du Besançon

Quelqu'un a-t-il la réponse?
Merci!

Hors ligne

 

#19 28-10-12 12:23:05

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Paul Marteau

Salut Alain. Une réponse de non-spécialiste, en attendant l'intervention de grosses pointures :

Jean-Marie Lhôte dans son ouvrage paru à la Bibliothèque Volante Pauvert, écrivait : "[...]Paul Marteau, en rééditant "Le Tarot de Marseille" sur un modèle datant de I748, en faisant ressortir la puissance de son symbolisme, nous permet de retrouver et de tenir ferme le fil de la tradition." (J.-M. Lhôte, LE TAROT, page 6)

I748, c'est bien la date du Arnoult, et si on va voir sur le site d'Yves, (qui indique d'ailleurs lui aussi que le Arnoult est le modèle de Paul Marteau), on peut comparer ce tarot d'Arnoult avec le jeu de Marteau : ça concorde vraiment, même si toutefois il semble que quelques détails microscopiques (mais visibles toutefois) ont été très légèrement modifiés.

Quelques exemples : une "herbe" sur la colonne droite du pendu, la bouche du "prince" du Chariot etc. etc. Toujours microscopiques, ces différences, dans des tout petits détails font penser à des sortes de retouches (?)

Mais le modèle n'est pas le Conver, sûr que non, le Paul Marteau semble d'ailleurs plus proche du Madenié que de Conver sur bien des points. (avis personnel et non autorisé!)

Dernière modification par Chèvre (28-10-12 12:25:03)

Hors ligne

 

#20 12-05-17 06:31:23

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Paul Marteau

Sur le site d'Igor Barzalaï, un article extrêmement bien fait (comme le sont toujours ses publications) présentant une sorte d'historique et de synthèse de l'édition du tarot de Paul Marteau. Du moins, de ce que l'on peut dire de façon certaine.

C'est une histoire assez tarabiscotée, et c'est ici ! wink

Hors ligne

 

#21 12-05-17 08:21:52

Eidolon
Membre Amoureux
Date d'inscription: 29-09-15
Messages: 43

Re: Paul Marteau

Puisque Chèvre relance ce fil consacré à l'œuvre de Paul Marteau, je me demande s'il n'y a pas quelqu'un parmi nous qui a lu l'article de Marteau, "Propos d’un Cartier", "paru dans la revue "Le Vieux Papier" 1937, no. 123, et qui saura nous renseigner quant à son contenu, merci.


Apparebat eidolon senex, macie et senie confectus.

Hors ligne

 

#22 12-05-17 14:36:00

Chèvre
ma e baga
Date d'inscription: 24-06-09
Messages: 1648

Re: Paul Marteau

Salut Eidolon

jamais lu cet article, je vais essayer de le trouver. J'ai une ou deux pistes, si j'y arrive je te tiens au courant wink

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création