Tradition des tarots de Marseille

Un forum créé par Laurent EDOUARD et géré par Chèvre

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

A la mémoire de mon ami Jean-Claude FLORNOY. Pour vous inscrire adressez simplement votre requête à Laurent ÉDOUARD via son site ou à Chèvre, ici, en indiquant le pseudo sous lequel vous souhaitez participer.

#1 25-09-08 23:26:05

JEHAN
Membre Empereur
Lieu: Villefranche S/Saône
Date d'inscription: 12-09-08
Messages: 17

Et la numérologie ?

Bonjour,
nous avons effectivement abordé certains points intéressants sur les couleurs et leur symbolique, les sources religieuses, spirituelles et ésotériques qui en découlent.
Mais il me semble que nous ne pouvons pas parler des numérales sans évoquer la numérologie. En effet, l'expression d'une couleur ou d'un élément sera très différent en fonction du nombre auquel il se rapporte
Par exemple, il me semble qu'un deux d'épée a une connotation plus négative qu'un sept d'épée (je dis cela pour faire réagir Charly Alverda qui n'aime pas les apprioris).
Comme je l'ai déjà précisé, l'interprétation des numérales en fonction de leur valeur numérique s'avère pour moi un exercice souvent difficile et incertain.
Bonsoir à tous
Jehan


Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem

Hors ligne

 

#2 26-09-08 10:07:40

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: Et la numérologie ?

Bonjour Jehan,

Il est intéressant et incontournable d'évoquer la numérologie, cependant l'exemple de l'épée n'est pas le plus facile, l'analyse est à nuancer encore davantage par apport aux 3 autres éléments.

Un deux d'épée (papesse) nous parle de conflits, de dualité etc... un 7 d'épée nous parle de difficultés qui seront maîtrisées (chariot mars) l'apport d'une nouvelle carte nous permet d'affiner l'interprétation.
Avec ce sept on devient capable de faire abstraction de soi, s'effacer pour mieux donner.

Il n'y a aucune certitude même pas la sienne.

Si une réponse ne s'impose pas d'elle-même ce n'est peut-être pas la bonne ou pas le bon moment.

Bonne journée,
Tempérance

Hors ligne

 

#3 26-09-08 10:59:28

Charly Alverda
Membre Soleil
Date d'inscription: 29-03-08
Messages: 854

Re: Et la numérologie ?

Bonjour

Jehan écrit (pour me faire réagir !) : " Par exemple, il me semble qu'un deux d'épée a une connotation plus négative qu'un sept d'épée. "

on peut évidemment appliquer la numérologie comme grille de lecture au Tarot, cependant elle est étrangère à l'esprit du Tarot. Du point de vue des cartiers aucun NOMBRE n'est positif ou négatif, il ne fait qu'établir un rapport avec l'Unité. La numérologie quant à elle ne traite que des chiffres, c'est-à-dire des quantités à quoi s'appliquent les 4 opérations.

" DE UN A DIX 10 NOMBRES SUFFISENT QUI S'ENGENDRENT. QUI NE S'ENGENDRENT QUE PAR DÉVELOPPEMENT DES UNS VERS LES AUTRES, AU REGARD DE L'UN, L'UN NE S'ADDITIONNE PAS. MAIS PAR COMPOSITION. DANS SA COMPOSITION CHAQUE NOMBRE EST UN RÉCEPTACLE PARFAIT. UNE MESURE FINIE DE L'INFINI. IL PORTE L'UN ET L'UN LE SUPPORTE. " (Nombres, Henri Giriat)

C'est ainsi que l'As n' a pas de "chiffre".

La règle - si contraignante pour les joueurs - précise : " à Coupes et Deniers (couleurs « rondes », équivalentes de nos « rouges »), l'ordre des cartes numérales est INVERSE : de l'as, qui vient au-dessous du valet, au dix qui est la plus basse (ou plutôt, ici, au 7). " Ainsi la logique numérologique, si on la choisit, devrait (peut-être) prendre ceci en compte ?

Amicalement,

Charly

Hors ligne

 

#4 29-09-08 00:07:09

JEHAN
Membre Empereur
Lieu: Villefranche S/Saône
Date d'inscription: 12-09-08
Messages: 17

Re: Et la numérologie ?

Bonjour,
Je te rejoints Tempérance lorsque tu dis que les numérales doivent bien souvent compléter ou préciser une autre carte. Je pense même que cette référence aux nombres est incontournable.
. Chacun d'eux est plus ou ou moins à l'aise selon la couleur où il intervient (on peut penser par exemple qu'un sept de coupe n'est pas forcément dans «son élément »). Il s'avère aussi qu'un nombre recèle des racines féminines ou masculines ; ce qui peut devenir une indication précieuse dans certains cas.
De la même façon, nous pouvons penser qu'un quatre qui amène théoriquement la stabilité et la constance peut devenir aussi un élément apportant l'inaction et l'incertitude selon les cartes qui l'entourent ou sa couleur.
D'ailleurs, toute les grandes sources religieuses ou ésotériques font référence aux nombres.
Que dire de la kabbale où les chiffres et les nombres  ont une très grande importance?  Leurs vibrations sonores forment un langage. Les kabbalistes d'aujourd'hui se servent des mathématiques pythagoriciennes qui de Pythagore à Virgile et à Dante suivirent le même courant.
Que dire aussi de la géométrie sacrée qui nous donne les dimensions de notre Temple intérieur.
A bientôt au grès des chemins sur la Grande Roue du Tarot.
Jehan


Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem

Hors ligne

 

#5 29-09-08 09:32:49

Tempérance
Membre Soleil
Date d'inscription: 25-06-08
Messages: 865

Re: Et la numérologie ?

JEHAN a écrit:

Bonjour,
De la même façon, nous pouvons penser qu'un quatre qui amène théoriquement la stabilité et la constance peut devenir aussi un élément apportant l'inaction et l'incertitude selon les cartes qui l'entourent ou sa couleur.
A bientôt au grès des chemins sur la Grande Roue du Tarot.
Jehan

Bonjour Jehan,

Tout à fait et si tu retrouves ce quatre dans un tirage en croix en position deux, nous sommes dans ce cas de figure que tu décris.

Ces arcanes mineurs sont précieux mais j'ai appris à ne pas trop recouvrir car cela m'embrouillait davantage et ce n'était pas très cohérent, souvent 2 ou 3 cartes suffisent pour m'orienter, chacun adopte à mon avis la méthode qui lui convient le mieux, puisque seul le résultat compte NON ?

A bientôt de te retrouver,

Tempérance

Hors ligne

 


Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Maintenance : DR Création
Hébergement du site assuré par : DR Création